Les éradicateurs sont arrivés à Lomé

17/07/2019
Les éradicateurs sont arrivés à Lomé

Voici le tueur

Plus de 160.000 hectares de maïs ont été gravement endommagés par l’invasion d’un insecte nuisible sur les principales cultures vivrières et cela pour la seule campagne agricole 2018-2019. 

Cet insecte a un nom, la chenille légionnaire d’automne, encore appelé Spodoptera frugiperda.

Avec le concours de la Banque africaine de développement (BAD), la FAO vient au secours des agriculteurs togolais.

Des éradicateurs, membres de l’organisation onusienne, forment depuis mercredi à Lomé une quarantaine d’experts sur la lutte contre ce fléau qui seront à leur tour chargés de former des spécialistes.

La session comprend différents ateliers très concrets : comment reconnaître le ravageur, sa biologie, son milieu de prédilection et les méthodes pour l’éliminer.

La chenille légionnaire d’automne est un insecte qui est originaire des régions tropicales et subtropicales des Amériques. 

Elle s’attaque de préférence au maïs, mais peut se nourrir de plus de 80 espèces de cultures, notamment le riz, le sorgho, le millet, la canne à sucre, les cultures maraîchères et le coton. 

Elle a été détectée pour la première fois en Afrique Centrale et en Afrique de l’Ouest début 2016 et s’est propagée rapidement dans pratiquement toute l’Afrique subsaharienne. 

A cause des échanges commerciaux et du fait de sa forte aptitude à voler, le papillon peut augmenter le risque de propagation. 

Raison pour laquelle, les agriculteurs doivent être soutenus.

C’est ce que fait la FAO qui a lancé un programme quinquennal en vue d’aider les petits exploitants agricoles, leurs organisations, leurs institutions publiques, les gouvernements et les partenaires du développement à réagir rapidement face aux défis.

La FAO joue un rôle important dans la coordination des activités, des plans et des approches des partenaires en vue d’apporter des solutions durables.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Un Doctolib à la togolaise

Santé

Il faut éviter l’affluence dans les hôpitaux et les cliniques afin de stopper la propagation du coronavirus.

Campagne de dépistage gratuite

Santé

Trois nouveaux d’infection au coronavirus ont été confirmées samedi par les autorités sanitaires.

Premier décès lié au coronavirus

Santé

Dominique Aliziou, directeur de publication de l’hebdomadaire Chronique de la Semaine, est décédé vendredi à Lomé des suites d’une infection grave au covid-19.

Le vrai remède à la pandémie est la coopération

Santé

Un guide pratique de prévention et de traitement du covid-19 vient d’être publié. Il est destiné aux médecins et au personnel soignant.