Prévention et répression de la criminalité

23/04/2009
Prévention et répression de la criminalité

L'Assemblée nationale a adopté mardi le projet de loi autorisant la ratification relative à la création de l'Organisation des gendarmeries africaines (OGA). Le texte est un arsenal juridique de prévention et de répression des infractions face à l'internationalisation de la criminalité, du terrorisme et autres trafics illicites.

Elle permettra aux Etats membres, dont le Togo, "d'assurer les échanges d'informations nécessaires à la sécurité transnationale, l'harmonisation des programmes de formation dans les écoles de gendarmerie et le renforcement de la coopération des gendarmeries".Depuis sa création en 2003 à Dakar par 24 Etats membres de l'Union africaine (UA), l'OGA n'a enregistré que 11 ratifications.

L'Organisation des gendarmeries africaines a pour objectif de redynamiser le système de sécurité transnationale et de renforcer la coopération entre les Etats africains dans leur lutte contre la criminalité.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les faux médicaments, un risque pour la santé

Santé

Près de 67 tonnes de médicaments contrefaits ont été saisis par la douane depuis un an.

Ode à l’Afrique et au Niger

Culture

La chanteuse togolaise Valentine Alvares poursuit une carrière à 200 à l’heure.

Les pieds dans le sable

Tech & Web

Comme chaque année, Togo Cellulaire prend possession de la plage de Lomé du 18 août au 8 septembre.

Le pays est trop dépendant des appuis extérieurs

Santé

Plus de 11 milliards de Fcfa ont été consacrés au Togo à la lutte contre le sida en 2018.