Le cri de détresse du monde de la culture

04/09/2021
Le cri de détresse du monde de la culture

Un secteur en souffrance

Depuis 18 mois, les activités culturelles sont à l’arrêt.

Les centres dédiés sont fermés suscitant une profonde inquiétude de leurs animateurs.

Inquiétude de ne plus recevoir le public, mais également problèmes financiers qui s’accumulent.

‘Nous avons saisi le gouvernement sur le budget de fonctionnement de chaque espace et nous attendons que l’Etat nous vienne en aide. Nous n’avons pas de finalité commerciale’, explique Frédéric Gakpara, directeur du centre Culturel Denyigba situé à Lomé.

Le Fonds d’aide à la culture vient d’accorder une subvention de 12 millions de Fcfa. C’est bien, mais largement insuffisant.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Trop, c'est trop

Faits divers

Un nouveau corps sans vie a été repêché mardi dans le 4e lac de Lomé (qui récupère les eaux de pluie).

Lecture pour tous

Culture

L'OIF appuie le gouvernement pour l'installation de Centres de lecture et d'animation.

Un sport en roue libre

Sport

L’Union cycliste international (UCI) a fait l’impasse sur le Togo. C’est ce qu’affirme Koffi Kpodo, le président de la Fédération togolaise .

300.000 doses de Pfizer sont arrivées à Lomé

Santé

300.000 doses du vaccin Pfifer sont arrivées dimanche à l’aéroport de Lomé.