Les Togolais doivent pouvoir s’inscrire dans une histoire, une culture et une identité

17/05/2020
Les Togolais doivent pouvoir s’inscrire dans une histoire, une culture et une identité

Aucun inventaire

Le retour des œuvres et des objets pillés pendant la période coloniale est un souhait exprimé par le gouvernement.

Mais pour une restitution du patrimoine, encore faut-il disposer d’un inventaire exhaustif.

‘Le Togo a vu disparaitre beaucoup d'objets qui sont actuellement en occident, mais à ce jour, il n’y a pas un inventaire précis. Tout ce que l’ont sait c’est que 20 à 30.000 piècesont été répertoriés par l’université de Berlin’, indique Sanda-Nabede Paa-Ani, conservateur du musée national du Togo.

Impossible de lancer une procédure sans avoir les détails complets. Par ailleurs, cette procédure est longue et très compliquée, explique Lucie Tidjougouna, directrice du Patrimoine culturel.

Le départ vers l’étranger d’objets de valeur ne remonte pas uniquement à l’époque coloniale. Pendant des années, un trafic très lucratif a permis de faire sortir du Togo de nombreuses pièces vendues à des marchands et à des particuliers. Impossible à retrouver.

Il y a nécessité pour la population togolaise d’avoir accès à son art patrimonial, pour qu’elles puisse s’inscrire dans une histoire, une culture et une identité. 

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Zoom sur le Togo

Tech & Web

Connaître l’histoire du Togo, s’informer en temps réel, trouver des offres d’emploi et des infos pratiques.

Aide à la gestion municipale

Coopération

L’université de Kara (nord du Togo) va aider les nouvelles communes à aller au bout du processus de décentralisation.

Le mélange chloroquine, hydroxychloroquine n'est pas efficace

Santé

Une étude ne plaide pas en faveur d'une utilisation préventive de l'hydroxychloroquine dans la population.

Mobilisation bouddhiste au Togo

Environnement

Une organisation bouddhiste mondiale va aider au reboisement du Togo.