L’eau est au cœur du développement

22/03/2019
L’eau est au cœur du développement

Croissance équitable

La Journée mondiale de l’eau se déroule ce 22 mars

L’eau est au cœur du développement durable. Les ressources en eau, ainsi que la gamme de services qu’elles peuvent rendre, contribuent à la réduction de la pauvreté, à la croissance économique et à la sauvegarde de l’environnement. 

De la nourriture et la sécurité énergétique à la santé humaine et environnementale, l’eau contribue à l’amélioration du bien-être social et à une croissance équitable, affectant les moyens de subsistance de milliards d’individus.

Le thème retenu cette année par l’ONU est : ‘Ne laisser personne de côté’. 

Il s’agit d’une adaptation de la principale promesse du Programme de développement durable à l’horizon 2030 : tout le monde doit pouvoir bénéficier des progrès accomplis en matière de développement durable.

L’une des cibles de l’objectif de développement durable 6 consiste à assurer, d’ici à 2030, l’accès de tous à l’eau et une gestion durable des ressources en eau. Concrètement, cela signifie qu’il ne faut laisser personne de côté.

Antoine Lekpa Ggegbeni, le ministre de l’Eau, a appelé vendredi à un regard nouveau sur les questions liées à l'eau et à l'assainissement.

Si tout n’est pas encore parfait, les choses se sont améliorées. Le taux de desserte national est passé de 42% en 2005 à plus de 54% aujourd'hui. L’objectif est de parvenir à une couverture de 68% d’ici 2022.

Plus de 1500 forages ont été réhabilités l’année dernière, d’autres sont installés dans les zones rurales. Le budget a prévu cette année des montants très importants pour moderniser le réseau.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les faux médicaments, un risque pour la santé

Santé

Près de 67 tonnes de médicaments contrefaits ont été saisis par la douane depuis un an.

Ode à l’Afrique et au Niger

Culture

La chanteuse togolaise Valentine Alvares poursuit une carrière à 200 à l’heure.

Les pieds dans le sable

Tech & Web

Comme chaque année, Togo Cellulaire prend possession de la plage de Lomé du 18 août au 8 septembre.

Le pays est trop dépendant des appuis extérieurs

Santé

Plus de 11 milliards de Fcfa ont été consacrés au Togo à la lutte contre le sida en 2018.