Un projet qui a du potentiel

25/06/2020
Un projet qui a du potentiel

Le dispositif a été revu

Le PNPR (projet national de promotion de l'entrepreneuriat rural) entend contribuer au développement de l’entrepreneuriat rural, créateur d’emplois rémunérateurs et durables en faveur des jeunes.

L’objectif de créer 1.800 micro et petites entreprises rurales (50.000 personnes ciblées) sera atteint, assurent les pouvoirs publics.

Un fonds de garantie de 500 millions de Fcfa complète le dispositif.

Mal engagée, l’initiative a été reformatée à la demande du FIDA (Fonds international de développement agricole). Logique, il a injecté 19 milliards de Fcfa dans ce projet.

Une feuille de route a adoptée il y a 2 ans qui prévoit une révision des manuels d’exécution et un renforcement de la gestion financière sous la supervision du Fonds des Nations Unies.

‘Nous sommes engagés dans un nouveau format et nous sommes confiants que les choses vont très vite redémarrer et s’améliorer’, confiait Sylvie Marzin, conseillère du Fida pour la région Afrique de l’Ouest et du Centre, lors d’une visite à Lomé en août 2018.

Pour mettre fin aux dysfonctionnements, l’Agence onusienne a présenté un certain nombre de recommandations. Parmi lesquelles l’assainissement de la gestion financière, le recrutement d’experts externes capables d’assister les micros et petites entreprises rurales.

Plus globalement, le FIDA a recommandé de procéder à un redimensionnement du projet pour permettre l’atteinte des objectifs initiaux.

La leçon a été retenue.

De janvier à la mi-juin 2020, environ 100 plans d'affaires ont déjà été financés et 600 sont en cours d’examen.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Barre symbolique

Santé

Le Togo a franchi jeudi la barre symbolique des 1.000 contaminations au covid-19. 

Si tout va bien

Sport

La saison de football pourrait reprendre début octobre, mais le conditionnel est de mise. 

Gracias de nuevo

Coopération

La ‘brigade médicale ‘ cubaine, dirigée par le Dr Miguel Gomez Cruz, a quitté Lomé mercredi après 4 mois d’une mission anti-covid au Togo.

L'eau potable disponible dans de nombreuses régions

Développement

La seconde phase du projet eau et assainissement au Togo (PEAT 2) débutera au mois de septembre.