L'avenir nous appartient

06/03/2019
L'avenir nous appartient

Heather Cameron

Le Togo et le Canada entretiennent des relations diplomatiques depuis l’indépendance. Le volume des échanges n’est pas spectaculaire.  

En 2017, derniers chiffres connus, le commerce bilatéral de marchandises a atteint 28,7 millions de dollars canadiens. Les exportations canadiennes se sont chiffrées à 14,2 millions et les importations en provenance du Togo à 14,3 millions 

Les principales exportations canadiennes sont les céréales, les engrais, les véhicules et les pièces automobiles. Le principal produit importé du Togo est le phosphate. 

Ottawa au toujours été très actif en matière d’aide publique au développement qui représente une enveloppe annuelle moyenne de près de 6 millions de dollars.

L’ambassade finance également des initiatives locales pour mettre fin aux mariages précoces et forcés.

Le Togo bénéficie également de l’aide canadienne dans le domaine de la lutte contre la criminalité, le terrorisme et le blanchiment, avec le concours d’Interpol.

Par le passé, le Togo a aussi bénéficié des efforts déployés dans la région par la Gendarmerie royale du Canada, l’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime et l’Institut d’études de sécurité, qui ont donné une formation technique sur la sécurité des aéroports, la collecte et l’analyse des informations et la justice pénale. 

Heather Cameron, le Haut Commissaire canadien au Togo, est à Lomé depuis le début de la semaine. Elle revient sur la nature la la coopération entre les deux pays.

Republicoftogo.com : Quel est le niveau des relations actuelles avec le Togo ?

Heather Cameron : Nous sommes partenaires depuis des décennies grâce, notamment, à nos racines francophones communes.

Il est vrai que jusqu’à présent, les relations sont modestes, mais elles sont en train de se diversifier, notamment en ce qui concerne la défense, le maintien de la paix et, bien entendu, le volet commercial.

Republicoftogo.com : Que vous inspire le Plan national de développement lancé récemment par les autorités togolaises ?

Heather Cameron : C’est un projet ambitieux. J’espère que ce que j’ai entendu sur la jeunesse, sur l’innovation, sur l’emploi permettra à la population de bénéficier des fruits de cette nouvelle stratégie. A chaque fois que je viens au Togo, je suis frappé par la volonté de la population de s’engager vers le futur. C’est très encourageant’.

______

Heather Cameron est basée à Accra 

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Marche forcée vers l'uniformisation

Uemoa

Les 8 pays composant l'UMOA doivent avoir les mêmes règles et les mêmes pratiques. Ce n'est pas encore le cas.

Première participation du Togo

Développement

Le Togo participe depuis le début de la semaine à une réunion du Centre de développement de l'OCDE.

Une première en Afrique et peut être dans le monde

Diaspora

L’émission d’obligations de la Diaspora lancée par la Banque de l’Habitat du Sénégal a officiellement démarré mardi à la BRVM.

Le PNUD prêt à faire davantage

Coopération

Le ministre de l’Environnement, David Oladokoun, s’est entretenu lundi avec Aliou Dia, le représentant résident du PNUD au Togo.