Entreprendre, c’est oser

11/10/2018
Entreprendre, c’est oser

Victoire Tomegah-Dogbé entourée des lauréats

Le Fonds d’appui aux initiatives économiques des jeunes (FAIEJ) a organisé jeudi une édition spéciale de ‘Jeudi, j’ose’, un rendez-vous mensuel d’échanges et de partage d’expériences. 

Une rencontre couplée avec une cérémonie de remise de chèques aux lauréats du concours ‘Programme de promotion de l’entreprenariat des Jeunes (PPEJ) 2018’ et de la compétition du ‘Forum international jeunesse et emploi verts (FIJEV)’, initiés par la CONFEJES (Conférence des ministres de la Jeunesse et des Sports de la Francophonie).

L’occasion de célébrer l’audace entrepreneuriale de la jeunesse togolaise, d’honorer ces lauréats et de stimuler la culture de l’excellence.

Trois participants fidèles aux séances de ‘Jeudi J’ose’, et dont les thématiques abordées leur ont permis d’avancer  dans le parcours entrepreneurial, ont bénéficié chacun d’un ‘trophée de fidélité’ et d’une subvention de 500.000 Fcfa pour développer les activités leurs entreprises respectives. 

18 autres jeunes ont reçu des subventions pour un total de près de 22 millions destinées à lancer leur business ou à assurer la pérennité de leurs projets.

Le FAIEJ a pour mission l’insertion socio-économique et professionnelle des jeunes à travers la promotion de l’entrepreneuriat et la facilitation d’accès au financement des projets d’entreprises.

Le PPEJ s’adresse aux jeunes âgés de 16 à  30 ans, scolarisés, déscolarisés ou non scolarisés, diplômés ou non, ressortissants de l’un des pays membres de la CONFEJES et ayant suivi préalablement une formation en création d’entreprise et en entrepreneuriat. Il a pour but de promouvoir l’esprit d’entreprise et la participation des jeunes au développement de la nation.

‘Ces jeunes lauréats portent le flambeau du Togo qui gagne ! Ils font la fierté de toute une nation. Sur leur parcours d’entrepreneur, ils ont su faire preuve de courage, de détermination et d’abnégation au travail malgré les difficultés et les  échecs. Ces jeunes ont su tirer le bénéfice des programmes d’accompagnement et d’encadrement mis en place par le gouvernement à travers des mécanismes  de promotion de l' entrepreneuriat’, a déclaré Victoire Tomegah-Dogbé, la ministre du Développement à la base, de l’Artisanat, de la Jeunesse et de l’Emploi des jeunes, qui présidait la cérémonie.

Elle a rappelé la vocation  des cycles ‘Jeudi, j’ose’, créés il y a 3 ans et dont l’objectif est bien sûr d’être cadre d’échanges et de partage, mais aussi une plateforme d' émulation où les professionnels répondent aux préoccupations des jeunes, porteurs d'idées de projets ou promoteurs d'entreprises. 

4.000 jeunes ont ainsi été formés depuis le lancement de l’initiative.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Gomido conserve la tête du classement

Sport

Classement inchangé. Gomido reste en tête du championnat de D1 avec 7 points à l’issue de la 4e journée.

Se préparer à l’économie numérique et aux emplois de demain

Développement

La BM souhaite recueillir le point de vue des jeunes sur le développement numérique

Chirurgie plastique à l'hôpital Saint Jean de Dieu

Santé

L’Hôpital Saint Jean de Dieu d’Afagnan (100km de Lomé, préfecture du Bas-Mono) accueillera du 1er au 12 novembre une mission médicale espagnole.

Renforcer l’efficacité des partenariats

Développement

Le Partenariat mondial pour une coopération efficace au service du développement aide les pays à mieux gérer l'aide.