Les producteurs fondent beaucoup d’espoirs dans le PND

11/10/2019
Les producteurs fondent beaucoup d’espoirs dans le PND

La qualité de la production s'est nettement améliorée

La campagne de commercialisation du café et du cacao (2019-2020) a été lancée vendredi à Kpalimé par le ministre du Commerce.

La saison qui vient de s’achever n’a pas été mirobolante.

4.500 tonnes de café et 7.200 tonnes de cacao ont été exportés vers le Maroc, la Belgique, l’Allemagne, la France, l’Italie, Israël, l’Espagne et la Chine.

Enselme Gouthon, le secrétaire général du Comité de coordination pour les filières café et cacao (CCFCC), ne nie pas la faiblesse du volume tout en insistant sur l’amélioration de la qualité des produits ; une exigence des consommateurs.

Enselme Gouthon (G) et Kodjo Adédzé

Les prévisions pour cette nouvelle campagne sont de 6000 tonnes pour le cacao et 7000 pour le café

Le ministre du Commerce, Kodjo Adédzé, a rappelé de son côté que les deux filières contribuaient à la richesse nationale et était un pourvoyeur d’emplois. Près de 32.000 producteurs sont en activité. Il avait à ses côtés son collègue de l'Agriculture, Noël Bataka.

Les producteurs misent à présent sur le plan national de développement (PND) dont l’un des axes privilégie le développement de l’agriculture et le lancement d’activités de transformation.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

‘La France est convaincue de l’efficacité du volontariat'

Développement

La IXe édition de la Journée du Volontariat Français (JVF) s’est déroulée en fin de semaine à Lomé.

Le Niger a recours à l'expertise togolaise

Coopération

Des collaborateurs de la Société d’exploitation des eaux du Niger vont être formés au Togo.

Contre le Cap Vert, les Eperviers broient du noir

Sport

Le Togo a été battu par le Cap Vert (2-1) en match amical jeudi à Marseille (Sud de la France).

Plate-forme inclusive à Nairobi

Développement

Cette année marque le 25e anniversaire de la Conférence internationale sur la population et le développement (CIPD).