Projet emblématique

21/12/2011
Projet emblématique

C'est finalement lundi prochain que le président Faure Gnassingbé donnera le premier coup de pioche des travaux d’agrandissement et de rénovation de l’aéroport de Lomé. La cérémonie devait à l'origine se dérouler jeudi.

Il s’agit en fait de la construction d’une nouvelle plateforme aéroportuaire de 21.000 m2, côté nord de l’aéroport actuel.

A l’extérieur, le parking sera agrandi pour accueillir jusqu’à 15 avions. Embarquements et débarquements s’effectueront par passerelles. Enfin un hôtel et une galerie marchande seront construits.

L’ancienne aérogare deviendra un centre commercial pour les passagers et pour la population de Lomé avec des boutiques, des restaurants et des cinémas.
 

Le projet prévoit également une extension de la zone de fret qui permettra de gérer 50.000 tonnes, contre 15.000 actuellement.

Le coût du projet est estimé à 150 millions de dollars, financés par la China Exim Bank ; les travaux seront réalisés par la China Airport Group (CAG), qui a déjà à son actif le nouvel aéroport de Brazzaville (Congo).

L’aéroport international Gnassingbé Eyadema ne répond plus aux besoins du trafic actuel.

Installée au Togo depuis 2 ans, Asky, à elle seule, a boosté l’activité passagers et son développement va contribuer à faire de Lomé un Hub régional de premier plan. 

Durée des travaux : 30 mois.

En photo : la maquette du futur aéroport

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Ca va être compliqué

Sport

Le sélectionneur des Eperviers, Claude Leroy multiplie les séances d’entrainement avant la rencontre contre l’Algérie le 18 novembre prochain.

La chanson de Bella Bellow résonne puissamment

Culture

'Blewu' de l'artiste togolaise Bella Bellow a rythmé les cérémonies de commémoration du centenaire de l'armistice dimanche à Paris.

D1 : nouveau leader

Sport

Sara FC de Bafilo a pris la tête du championnat de D1 à l’issue de la 7e journée disputée dimanche.

Faux médicaments : 85 tonnes saisies au premier trimestre

Santé

Les chiffres à eux seuls donnent une idée de l’ampleur du problème. Plus de 85 tonnes de médicaments contrefaits ont été saisis au premier trimestre 2018.