'Nous traversons une année anormale'

22/10/2020
'Nous traversons une année anormale'

Grandes ambitions, mais frein budgétaire

Le ministre des Enseignements primaire et secondaire, Dodzi Komlan Kokoroko, a reconnu jeudi que le manque d’infrastructures constituait un problème.

'Le gouvernement va carrément construire de salles de classe en bonne et due forme', a-t-il déclaré. Les apatames ne seront plus utilisés comme salles de cours.

Sur le plan sanitaire, le ministre a rappelé les mesures déjà annoncées : distanciation, port du masque obligatoire, gel hydroalcoolique,  principe du double flux …

Il s’est voulu ouvert à un dialogue avec les enseignants et les syndicats

‘Le gouvernement reste attentif à toutes les préoccupations qui sont bien légitimes. Mais chacun d'entre nous doit prendre la mesure des enjeux et des responsabilités en admettant que nous traversons une année anormale et par extension une année budgétaire difficile. Il nous faut beaucoup de sacrifice et de confiance et pour cela nos portes restent toujours ouvertes', a-t-il affirmé.

Une façon d’appeler le monde de l’éducation à la patiente.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le nord du Togo sous haute tension

Développement

Une ligne haute tension de 240 km eva permettre d'alimenter les population du nord. La clé du développement.

Le cinéma est le reflet de notre société

Éducation

L'institut français de Lomé a lancé mardi soir le Festival du film européen.

L'attaque a eu lieu dans les eaux ghanéennes

Faits divers

Le site spécialisé FleetMon a annoncé hier l’attaque du pétrolier Agisilaos (pavillon Marshall) dans la nuit du 29 au 30 novembre.

Fin du stage au Maroc

Sport

Les Eperviers U20 ont fait match nul (1-1) face à leurs homologues du Maroc lors d’un match amical mardi à Rabat.