Sans une bonne formation, pas de développement

28/04/2021
Sans une bonne formation, pas de développement

George Agyekum Nana Donkor

La Banque d'investissement et de développement de la Cédéao (BIDC) est résolument engagé aux côtés du Togo pour améliorer le système de l'éducation.

C’est ce qu’a affirmé sont président, George Agyekum Nana Donkor, lors d’une intervention mercredi sur la télévision publique (TVT).

Concrètement, l’institution veut accélérer la connectivité dans les établissements scolaires, y compris dans le primaire, et financera un centre d'excellence aviaire à l'université de Lomé.

La BIDC, dont le siège est à Lomé, est le bras financier de la Cédéao appartenant aux quinze  Etats membres.

L’institution s’est assignée pour mission d’aider à la création des conditions permettant l’éclosion d’une Afrique de l’Ouest économiquement forte, industrialisée, prospère et parfaitement intégrée, tant au plan interne que par rapport au système économique mondial, afin de profiter des opportunités et des perspectives offertes par la mondialisation.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La menace B et C

Santé

L’hépatite B et C est toujours très active dans le pays. Le taux d’infection serait de 15%.

Anticiper une sortie de crise sanitaire

Développement

Le pouvoir togolais pense déjà à l’après-pandémie et il a raison.

Changement des comportements et des mentalités

Environnement

Le Togo est confronté à des inondations récurrentes. Il y a les changements climatiques, mais pas seulement.

De l'or, enfin

Sport

Clarisse Agbégnénou s'est imposée en finale des 63 kg face à la Slovène Tina Trstenjak mardi à Tokyo.