La protection de l'océan commence à la plage

08/06/2019
La protection de l'océan commence à la plage

Les membres du RFUD samedi sur la plage de Lomé

Chaque année, 8 millions de tonnes de plastique sont déversées dans les océans. Bouchons, bouteilles, sacs, pailles, emballages, mégots de cigarettes… Tous ces déchets non recyclables arrivent parfois jusqu'au fond de la mer... Alors à l’occasion de la Journée mondiale des océans, le Rassemblement des Femmes Unies par le Développement (RFUD) a décidé de se mobiliser.

L’objectif est d’alerter sur le danger que représente la pollution marine, et notamment le plastique. Car les conséquences sur la biodiversité sont concrètes. 

Elle a lancé samedi l’opération ‘Ma plage saine, ma mer sauve’. Ses membres se sont mobilisés pour nettoyer la plage de Lomé. L’occasion de sensibiliser la population sur la nécessité d’être éco-responsable.

‘Ne pas laisser de détritus, de bouteilles et de sacs plastiques sur la plage ; ce sont des gestes simples et ce comportement peut largement contribuer à préserver l’océan et à garantir à nos pêcheurs de bonne récoltes grâce à une gestion durable’, explique Arzouma Naman-Yerima, la présidente du RFUD.

Arzouma Naman-Yerima

Les actions de cette association sont en phase avec les priorités gouvernementales en matière de promotion de l’économie bleue.

Reste aux Togolais à faire preuve d'un minimum de sens civique.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Reprise des discussions avec le Premier ministre

Santé

Gilbert Tsolenyanu, le secrétaire général du Syndicat des praticiens hospitaliers du Togo (SYNPHOT), commençait à s’impatienter.

Visite à Lomé de la représentante d’ONU Femmes

Coopération

Oulimata Sarr, directrice régionale de ONU Femmes, l’Entité des Nations Unies pour l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes, effectue une visite au Togo. 

Drogba en vedette pour la réouverture de Kégué

Sport

Le stade de Kégué, fraîchement rénové, sera inauguré le 27 juillet prochain par Faure Gnassingbé.

Le Fonds Khalifa entre en jeu

Développement

Le Fonds Khalifa pour le développement de l'entreprise va injecter 15 millions de dollars dans de petits projets agricoles.