La protection de l'océan commence à la plage

08/06/2019
La protection de l'océan commence à la plage

Les membres du RFUD samedi sur la plage de Lomé

Chaque année, 8 millions de tonnes de plastique sont déversées dans les océans. Bouchons, bouteilles, sacs, pailles, emballages, mégots de cigarettes… Tous ces déchets non recyclables arrivent parfois jusqu'au fond de la mer... Alors à l’occasion de la Journée mondiale des océans, le Rassemblement des Femmes Unies par le Développement (RFUD) a décidé de se mobiliser.

L’objectif est d’alerter sur le danger que représente la pollution marine, et notamment le plastique. Car les conséquences sur la biodiversité sont concrètes. 

Elle a lancé samedi l’opération ‘Ma plage saine, ma mer sauve’. Ses membres se sont mobilisés pour nettoyer la plage de Lomé. L’occasion de sensibiliser la population sur la nécessité d’être éco-responsable.

‘Ne pas laisser de détritus, de bouteilles et de sacs plastiques sur la plage ; ce sont des gestes simples et ce comportement peut largement contribuer à préserver l’océan et à garantir à nos pêcheurs de bonne récoltes grâce à une gestion durable’, explique Arzouma Naman-Yerima, la présidente du RFUD.

Arzouma Naman-Yerima

Les actions de cette association sont en phase avec les priorités gouvernementales en matière de promotion de l’économie bleue.

Reste aux Togolais à faire preuve d'un minimum de sens civique.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Echos du Bénin

Justice

La Béninoise Reckya Madougou a été interpellée mercredi soir par la police, annoncent les médias locaux.

La nécessité d'un cadre concerté et cohérent

Social

La politique nationale de l’emploi doit évoluer pour coller à la feuille de route gouvernementale.

La surveillance passe par la coopération

Coopération

Assurer un contrôle sanitaire aux frontières n'est pas une mince affaire.

Pas la peine d'infecter toute une équipe

Sport

Le match opposant le Togo aux Comores dans le cadre des éliminatoires de la CAN est prévu le 25 mars aux Comores.