Lomé, capitale mondiale des bois tropicaux

05/11/2019
Lomé, capitale mondiale des bois tropicaux

Promouvoir la valorisation d'une production de grande qualité

La 55e session du Conseil international des bois tropicaux (CIBT) aura lieu du 2 au 7 décembre prochains à Lomé.

Le CIBT dépend de l’Organisation internationale des bois tropicaux (OIBT) qui favorise la gestion durable et la conservation des forêts tropicales ainsi que l'expansion et la diversification du commerce international des bois tropicaux provenant de forêts gérées en mode durable et obtenus dans le respect de la légalité. 

L'OIBT a financé et contribué à mettre en œuvre plus d'un millier de projets et activités traitant des nombreux aspects de la gestion durable des forêts, et notamment : la restauration des forêts; l'efficience dans l'utilisation du bois; la compétitivité des produits du bois; l'information sur le marché ainsi que la transparence du commerce des bois tropicaux et des chaînes d'approvisionnement connexes; l'application des lois forestières, la gouvernance des forêts …

Les Etats membres de l'organisation représentent 90% environ du commerce international des bois tropicaux et plus de 80% des forêts tropicales dans le monde.

‘La tenue de cette session à Lomé marque une volonté politique des autorités de préserver les écosystèmes forestiers et promouvoir la valorisation de la production' a expliqué mardi David Wonou Oladokoun, le ministre de l’environnement.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

A la COP25, le Togo veut faire entendre sa voix

Environnement

Arzouma Naman-Yerima, la présidente du RFUD, est à Madrid où elle participe à la Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques COP25.

Culture de la diplomatie

Culture

Profitant de sa visite de travail de 24h au Togo, le président sud-africain, Cyril Ramaphosa, a visité jeudi soir le Palais de Lomé.

Non aux juges de rue

Justice

56 personnes ont été victimes de la justice populaire depuis le début de l'année.

Combien de touristes sont venus au Togo en 2018 ?

Tourisme

En 2018, le Togo a accueilli 712.000 touristes. Chiffres sous estimés, affirment les officiels.