Lomé s'organise pour devenir une ville propre

07/01/2019
Lomé s'organise pour devenir une ville propre

Collecte ordures sur le site d'une décharge intermédiaire

La Mairie de Lomé fait la chasse aux décharges sauvages. Des centres de collecte des ordures ménagères ont été installés un peu partout dans la capitale.

Un dispositif pour renforcer la protection de l’environnement et préserver l’hygiène.

Les déchets sont récupérés par des entreprises prestataires de la municipalité, puis sont acheminés au centre de stockage des déchets solides, situé à Guédémé-Kanyikopé (banlieue-Est de Lomé). 

Selon l’Agence nationale d’assainissement et de salubrité publique (ANASAP), la production individuelle de déchets au Togo se situe dans la norme des pays en voie de développement. Elle varie de 0,4 à 2kg par habitant et par jour.

800 tonnes d’ordures ménagères sont collectées quotidiennement à Lomé. La plupart sont acheminées dans des centres de traitement.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Effets induits

Développement

Les interventions de la Banque mondiale au Togo ont été bénéfiques dans de nombreux secteurs.

Nouveau drame de la route

Faits divers

Neuf personnes ont été tuées jeudi dans accident à Wahala (région des plateaux). 

Bannissement à vie

Sport

L’arbitre togolais Kokou Hougnimon Fagla a été banni à vie par la FIFA de toute activité liée au football.

L'Afrique de l'Ouest sécurise son espace maritime

Coopération

33 pays, dont le Togo, participent à l'exercice Obangame Express sous commandement américain.