Lomé s'organise pour devenir une ville propre

07/01/2019
Lomé s'organise pour devenir une ville propre

Collecte ordures sur le site d'une décharge intermédiaire

La Mairie de Lomé fait la chasse aux décharges sauvages. Des centres de collecte des ordures ménagères ont été installés un peu partout dans la capitale.

Un dispositif pour renforcer la protection de l’environnement et préserver l’hygiène.

Les déchets sont récupérés par des entreprises prestataires de la municipalité, puis sont acheminés au centre de stockage des déchets solides, situé à Guédémé-Kanyikopé (banlieue-Est de Lomé). 

Selon l’Agence nationale d’assainissement et de salubrité publique (ANASAP), la production individuelle de déchets au Togo se situe dans la norme des pays en voie de développement. Elle varie de 0,4 à 2kg par habitant et par jour.

800 tonnes d’ordures ménagères sont collectées quotidiennement à Lomé. La plupart sont acheminées dans des centres de traitement.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Marche forcée vers l'uniformisation

Uemoa

Les 8 pays composant l'UMOA doivent avoir les mêmes règles et les mêmes pratiques. Ce n'est pas encore le cas.

Première participation du Togo

Développement

Le Togo participe depuis le début de la semaine à une réunion du Centre de développement de l'OCDE.

Une première en Afrique et peut être dans le monde

Diaspora

L’émission d’obligations de la Diaspora lancée par la Banque de l’Habitat du Sénégal a officiellement démarré mardi à la BRVM.

Le PNUD prêt à faire davantage

Coopération

Le ministre de l’Environnement, David Oladokoun, s’est entretenu lundi avec Aliou Dia, le représentant résident du PNUD au Togo.