Pas de panique !

05/10/2019
Pas de panique !

Niveaux de pollution acceptables

Rien à voir avec les grandes métropoles d’Afrique comme Lagos, Abidjan Nairobi ou Johannesburg. Lomé est une ville relativement peu polluée en raison de l’absence d’industrie.

Il n’empêche. Selon l'Agence nationale de gestion de l'environnement (ANGE), les habitants ne peuvent pas s’estimer totalement à l’abri.

‘Nous sommes dans une problématique de pollution de l'air très accrue. L'air que nous respirons à Lomé par exemple, constitue un tueur silencieux’ a confié samedi Abi Hazou, le directeur de l'information et du suivi de l’ANGE.

Même avec un faible niveau de pollution, les maladies respiratoires chroniques, les AVC, l’hypertension sont une réalité observée chaque jour par les médecins.

Mais qu’on se rassure, les Togolais ne sont pas arrivés à une situation telle qu’ils devront porter un masque de protection comme en Chine. Pas question non plus d’instaurer la circulation alternée.

Le Togo s’est doté d'un programme de surveillance de la qualité de l'air. Des capteurs vont être installés dans la capitale et sa banlieue et à proximité des usines, ce qui va permettre des relevés quotidiens et de déclencher l’alerte en cas de pic.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Un casque solaire bientôt disponible

Tech & Web

On connaissait le sac à dos ou la valise solaire. Voici maintenant le casque.

Un pays de services et de tourisme

Tourisme

La relance du tourisme est une priorité pour les autorités. Le secteur est pourvoyeur d’emplois et de devises.

La protection de l'environnement est en marche

Environnement

La grande finale de la Coupe du monde d'Ecojojjing aura lieu samedi prochain à Lomé. 

Unisport toujours en tête

Sport

Neuf buts ont été marqués dimanche à l’occasion de la 4e journée du championnat de D1.