Un impact disproportionné sur les pays à revenu faible

13/10/2021
Un impact disproportionné sur les pays à revenu faible

Damehane Yark

La Journée internationale pour la réduction des risques de catastrophe se déroule ce mercredi.

L'occasion de souligner les progrès accomplis pour réduire les risques de catastrophe et les pertes en vies humaines, en moyens de subsistance et en santé. 

L'édition 2021 se concentre sur ‘la coopération internationale pour les pays en développement afin de réduire les risques de catastrophe et les pertes dues aux catastrophes’.  

Les catastrophes naturelles ont un impact disproportionné sur les pays à revenu faible et intermédiaire, notamment en termes de mortalité, de nombre de personnes blessées, déplacées et sans abri, de pertes économiques (en pourcentage du PIB) et de dommages causés aux infrastructures essentielles. 

Impossible d’éradiquer la pauvreté et la faim si il n’y a pas une augmentation des investissements dans la réduction des risques.

La coopération internationale en faveur des pays en développement, par le biais de l'aide publique au développement (APD) et du renforcement des capacités, est essentielle pour accroître la résilience aux catastrophes face aux phénomènes météorologiques extrêmes et aux autres risques naturels et anthropiques. 

Pour Damehane Yark, le ministre de la Sécurité et de la Protection civile, l’aide internationale est indispensable, mais pas seulement. Il plaide pour davantage de coopération régionale 

‘La coopération devient un outil indispensable et un précieux rempart pour les autorités nationales,’ a-t-il déclaré.

C’est d’autant plus indispensable que le Togo partage certaines zones transfrontalières sensibles comme le fleuve Mono avec le Bénin et l’oto avec le Ghana.

Plusieurs initiatives sont menées depuis quelques années. Le pays s’est lancé dans la gestion transfrontalière des inondations avec le Benin sur le fleuve Mono, avec le Ghana sur la rivière Oti, affluent de la Volta.

Lomé peut compter sur le soutien de l’a Banque mondiale, de l’Union européenne et du PNUD.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Trop, c'est trop

Faits divers

Un nouveau corps sans vie a été repêché mardi dans le 4e lac de Lomé (qui récupère les eaux de pluie).

Lecture pour tous

Culture

L'OIF appuie le gouvernement pour l'installation de Centres de lecture et d'animation.

Un sport en roue libre

Sport

L’Union cycliste international (UCI) a fait l’impasse sur le Togo. C’est ce qu’affirme Koffi Kpodo, le président de la Fédération togolaise .

300.000 doses de Pfizer sont arrivées à Lomé

Santé

300.000 doses du vaccin Pfifer sont arrivées dimanche à l’aéroport de Lomé.