Le Togo, pays inhospitalier pour les trafiquants de drogue

26/06/2016
Le Togo, pays inhospitalier pour les trafiquants de drogue

Les saisies sont de plus en plus importantes

Du cannabis, de la cocaïne, des substances à base de méthamphétamine, en tout 10 tonnes de stupéfiants saisis par la police, la gendarmerie, la douane et  l’Office de répression et de lutte contre le trafic illicite de drogue, ont été détruits dimanche.

Un nouveau signal adressé aux trafiquants.

Le ministre de la sécurité, Yark Damehane, a rappelé qu’en 2015 plus de 200 kilos de cocaïnes et 5 tonnes de cannabis avaient été interceptés et incinérés.

L’ampleur de la tâche est immense mais les services spécialisés ont gagné en expérience depuis plusieurs années et le Togo n’est plus aussi accueillant pour les cartels d’Amérique du Sud et les trafiquants de la région.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Une question environnementale et de santé publique

Environnement

Le Togo ne dispose pas encore d’une stratégie de gestion et de traitement des produits chimiques et des déchets dangereux. C’est un vrai problème et une question environnementale.

Socle commun et partenariats régionaux

Coopération

Les négociations se poursuivent à Bruxelles depuis le mois de septembre entre le groupe des pays ACP et l'Union européenne afin de parvenir à un nouvel accord de coopération.

Route maudite ?

Faits divers

La route nationale 1 est-elle maudite ? En 48h, deux accidents ont causé la mort d’au mois 7 morts et des dizaines de blessés.

Promotion de l'emploi et sécurité au travail

Social

La France et le BIT (Bureau international du travail) sont liés par un accord de partenariat dont bénéficie directement le Togo.