Inventer la démocratie africaine

03/09/2009
Inventer la démocratie africaine

A l'évidence,  un demi-siècle après les indépendances, la démocratie africaine reste à inventer. Au lendemain de la décolonisation, le système politique reposait sur des leaders charismatiques s'appuyant sur un parti unique qui constituait le creuset de la Nation.

Puis, se sont imposés progressivement la démocratie pluraliste et le principe majoritaire. Cette transposition de la démocratie occidentale a été la source de conflits et de déchirements. Le gouvernement des majorités laisse les minorités dans la frustration. Voici qu'aujourd'hui on recherche d'autres formules comme le partage du pouvoir entre la majorité et l'opposition. La solution adoptée non sans mal au Kenya est proposée aujourd'hui pour Madagascar.Il reste à inventer de nouvelles règles pour la démocratie africaine qui permettent l'association de tous au pouvoir sans porter atteinte à la nécessaire autorité de l'Etat.

 

Koffi Souza

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Une plate forme virtuelle pour le réseautage des femmes

Cédéao

Après le Sénégal, le Mali, le Burkina et la Côte d’Ivoire, la Cédéao a lancé vendredi à Lomé le projet ‘50 millions de femmes ont la parole’.

Art oratoire et débat contradictoire

Culture

Le championnat des joutes verbales francophones aura lieu du 2 février au 16 mars au Togo.

Renforcer la résilience des populations du littoral

Environnement

Le Fonds de l'environnement mondial (FEM) va investir 614 millions de Fcfa dans les deux prochaines années.

Justice est rendue

Justice

Folly Satchivi, un activiste de l’opposition, a été condamné mercredi à 36 mois de prison dont 12 avec sursis.