L'incompréhension de Lisbonne

13/12/2007
L'incompréhension de Lisbonne

L'important sommet Europe Afrique de Lisbonne marque une nouvelle étape dans les rapports entre les deux continents. Progressivement, l'Afrique prend conscience de son unité et de ses potentialités. Elle n'accepte plus d'être traitée comme un mineur non émancipé que les parents européens détenteurs de la vérité révélée sont chargés de guider sur la bonne voie.

L'irritation africaine s'est marquée sur deux terrains.En se prononçant pour l'invitation du président Mugabe du Zimbabwe, les Africains ont moins voulu justifier la politique du vieux dirigeant que montrer qu'il n'appartient pas à l'Europe de dresser des portraits de respectabilité des dirigeants du continent noir ou d'imposer à la place des populations locales des modèles de gouvernement.

Même divergence pour les rapports commerciaux. En donnant l'impression, pour établir les nouvelles relations entre l'Europe et l'Afrique, de jouer à diviser les pays au lieu de traiter avec les institutions interafricaines les fonctionnaires européens ont irrité.

L'Europe a encore beaucoup à faire pour se départir de son complexe de supériorité. Alors et surtout qu'émerge progressivement une nouvelle classe de dirigeants africains modernes et compétents qui n'acceptent pas d'être considérés comme des élèves retardés.

Koffi SOUZA

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

A la COP25, le Togo veut faire entendre sa voix

Environnement

Arzouma Naman-Yerima, la présidente du RFUD, est à Madrid où elle participe à la Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques COP25.

L'Allemagne auprès des nouvelles municipalités

Coopération

La maire d’Atakpamé, Florence Kouigan, a reçu mercredi la visite de l’ambassadeur d’Allemagne, Matthias Veltin.

Tigre de papier

Faits divers

Des scènes d’une rare violence contre les forces de sécurité se sont produites fin novembre à Lomé et à Sokodé.

'Celui qui a planté un arbre avant de mourir n’a pas vécu inutilement'

Coopération

Lomé accueille depuis lundi la 55e session du Conseil international des bois tropicaux (CIBT).