La crise mondiale et l'Afrique

18/12/2008
La crise mondiale et l'Afrique

La situation  économique et financière des pays africains se ressent nécessairement de la crise mondiale. Certes, l'Afrique est à l'abri des excès bancaires qui ont touché la plupart des pays développés et les économies émergentes. Mais la contraction économique mondiale a naturellement des répercussions négatives sur les économies.

Le prix des matières premières s'est effondré. Si cette baisse est bienvenue pour le pétrole, elle a des effets négatifs pour des pays qui exportent plus de matières premières que de produits finis. Par ailleurs, la contraction du crédit fragilise les entreprises.Pourtant, l'Afrique tire mieux son épingle du jeu dans la crise que les pays développés. La force de travail  y est abondante et accessible.

Les pays africains sont donc beaucoup plus bénéficiaires que victimes des délocalisations. Le choix, dans de nombreux Etats, de l'autosuffisance alimentaire et du développement de l'agriculture protège ces pays des évolutions erratiques des prix.

Voilà pourquoi, les pays africains ne doivent pas céder à la panique tout en restant vigilants.

Koffi Souza

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Aide de l'UNFPA

Sport

L'athlète togolaise d’aviron, Akossiwa Claire Ayivon (25 ans), promet de faire des étincelles à l’occasion des Jeux olympiques de Tokyo en juillet 2021.

Merci à Faure Gnassingbé !

Uemoa

Kako Nubukpo, l’ancien ministre de la Prospective économique, a été nommé à la Commission de l’UEMOA.

Le succès est toujours un enfant de l’audace

Coopération

Les pays de l'OEACP et de l'Union européenne ont scellé ce soir à Bruxelles leur nouvelle alliance.

Diop à la tête de la Commission

Uemoa

Abdoulaye Diop (Sénégal) a été nommé président de la Commission de l’UEMOA.