La mort a effacé les outrages

29/06/2009
La mort a effacé les outrages

La vague d'émotion spontanée qui a déferlé sur le monde à l'annonce de la mort de Michael Jackson est largement justifiée. La star de la pop musique avait crée un océan de fraternité musicale à l'échelle mondiale. Fils de son époque, il avait su user des nouveaux canaux de communication pour s'imposer sur toute la planète .On l'écoutait, on se trémoussait avec lui dans un monde sans frontières.

Génie de la musique et de la danse, il avait crée un style inimitable. Des sonorités troublantes l'entraînaient dans un pas aérien et magique qui n'appartenait qu'a lui mais que chacun s'évertuait à reproduire.Perfectionniste, il donnait l'impression d'un dilettantisme qui est la marque du génie. Pourtant les démons le poursuivaient .Créateur d'une musique universelle, il avait tenté de reproduire sur son corps, les traits d'un être nouveau ni noir ni blanc ni jaune mais porteur d'une mixité de fraternité. La justice moderne qui prend la place dans notre société des buchers de l'inquisition avait voulu le retenir dans ses filets.

Aujourd'hui, la mort a effacé ces outrages. Reste le génie. Si la poésie est le passage de l'ordinaire au sublime, sans aucun doute c'est un grand poète qui s'en est allé.

Koffi Souza

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

A la COP25, le Togo veut faire entendre sa voix

Environnement

Arzouma Naman-Yerima, la présidente du RFUD, est à Madrid où elle participe à la Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques COP25.

Culture de la diplomatie

Culture

Profitant de sa visite de travail de 24h au Togo, le président sud-africain, Cyril Ramaphosa, a visité jeudi soir le Palais de Lomé.

L'Allemagne auprès des nouvelles municipalités

Coopération

La maire d’Atakpamé, Florence Kouigan, a reçu mercredi la visite de l’ambassadeur d’Allemagne, Matthias Veltin.

Tigre de papier

Faits divers

Des scènes d’une rare violence contre les forces de sécurité se sont produites fin novembre à Lomé et à Sokodé.