Obama et les deux esclavages

13/07/2009
Obama et les deux esclavages

Il est deux formes d'esclavages : celle qui vous est imposée par les autres et celle que l'on s'inflige à soi-même. Le président Obama lors de son important séjour à Accra a dénoncé  ces deux aliénations. La première est d'ordre historique : l'oppression dont ont été victimes les êtres humains de race noire, traités comme du bétail et exilés contre leur gré.

La seconde est contemporaine. Elle consiste pour les Africains  à croire qu'ils ne sont pas maîtres de leur destinée et qu'ils dépendent des autres.Barak Obama a appelé tous les Africains à se délivrer de cette oppression qu'ils s'infligent à eux-mêmes et à prendre leur destin en mains. « L'Occident et les Etats-Unis ne sont pas responsables de la situation de l'économie du Zimbabwe depuis 15 ou 20 ans. « Je ne crois pas aux excuses » a-t-il martelé avec force et il a invité justement les Etats africains au sens de la responsabilité et de la bonne gouvernance.Un appel important pour la renaissance d'une Afrique libre et maîtresse de son destin.

Koffi Souza

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

L'ARN Messager attendu avec impatiente

Santé

Pour le Togo, l’urgence est de recevoir les premières doses de vaccins le plus rapidement possible.

Don de matériel anti-incendie

Coopération

Deux véhicules de lutte anti-incendie ont été offerts aux sapeurs-pompiers de Lomé.

Les gros bras ne font plus les malins

Faits divers

La police a appréhendé huit personnes qui faisaient partie d’un réseau de ‘gros bras’ chargé d'intimider des vendeurs ou des acquéreurs lors de litiges fonciers.

Le cartable magique de Victor Agbegnenou

Diaspora

Le Club diplomatique de Lomé accueillait mardi soir le franco-togolais Victor Agbegnenou, concepteur du cartable numérique.