Racisme

24/09/2009
Racisme

Le racisme est souvent le refuge des perdants, des laissés pour compte qui se sentant prêts de se noyer cherchent à se grandir en attaquant les autres. Les Etats-Unis s'étaient surpris eux-mêmes d'avoir fait fi du racisme pour élire Barack Obama. Mais, voici que devant les importantes réformes que suggère le président américain-et notamment celle de la santé, des groupes extrémistes tentent de réveiller le racisme pour défendre leurs intérêts lésés par les transformations annoncées par Obama.

Jimmy Carter  a accusé les détracteurs d'Obama qui menacent de faire échouer au Congrès le plan santé d'être mus par le racisme : « Je pense qu'une part énorme de la forte animosité manifestée contre le président Barack Obama tient au fait qu'il est noir. Ça remonte à la surface : je crois que pour de nombreux Blancs, pas seulement dans le Sud, les Afro-Américains ne sont pas qualifiés pour diriger ce grand pays. »Pourtant, le racisme ne fait plus recette aux Etats-Unis et il s'estompe de jour en jour.

En 1978, seulement 36% des Américains approuvaient les mariages entre blancs et noirs. En 1991, ils étaient 48% en 2002,  65%  en 2000, 77% en 2007 et prés de 80% aujourd'hui.

Les Américains sont prêts à tourner la page du racisme.

Koffi Souza

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La menace B et C

Santé

L’hépatite B et C est toujours très active dans le pays. Le taux d’infection serait de 15%.

'L’expérience du Togo est enrichissante'

Développement

Mario Pezzini, le directeur du Centre de développement de l’OCDE, s’est entretenu mercredi à Lomé avec le Premier ministre.

Anticiper une sortie de crise sanitaire

Développement

Le pouvoir togolais pense déjà à l’après-pandémie et il a raison.

Changement des comportements et des mentalités

Environnement

Le Togo est confronté à des inondations récurrentes. Il y a les changements climatiques, mais pas seulement.