Racisme

24/09/2009
Racisme

Le racisme est souvent le refuge des perdants, des laissés pour compte qui se sentant prêts de se noyer cherchent à se grandir en attaquant les autres. Les Etats-Unis s'étaient surpris eux-mêmes d'avoir fait fi du racisme pour élire Barack Obama. Mais, voici que devant les importantes réformes que suggère le président américain-et notamment celle de la santé, des groupes extrémistes tentent de réveiller le racisme pour défendre leurs intérêts lésés par les transformations annoncées par Obama.

Jimmy Carter  a accusé les détracteurs d'Obama qui menacent de faire échouer au Congrès le plan santé d'être mus par le racisme : « Je pense qu'une part énorme de la forte animosité manifestée contre le président Barack Obama tient au fait qu'il est noir. Ça remonte à la surface : je crois que pour de nombreux Blancs, pas seulement dans le Sud, les Afro-Américains ne sont pas qualifiés pour diriger ce grand pays. »Pourtant, le racisme ne fait plus recette aux Etats-Unis et il s'estompe de jour en jour.

En 1978, seulement 36% des Américains approuvaient les mariages entre blancs et noirs. En 1991, ils étaient 48% en 2002,  65%  en 2000, 77% en 2007 et prés de 80% aujourd'hui.

Les Américains sont prêts à tourner la page du racisme.

Koffi Souza

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Des spécialistes pour assurer un développement durable

Environnement

Le ministère de l’Environnement va recruter par concours 750 spécialistes de la protection de la nature.

Une initiative qui arrive à maturité

Coopération

L’initiative Muskoka (Projet d’amélioration de la santé maternelle et infantile) a été lancée il y a 5 ans.

Une politique d’inclusion maîtrisée

Développement

98 milliards de Fcfa, c’est le montant des crédits accordés depuis 7 ans par le Fonds national de la finance inclusive (FNFI).

Restitution du patrimoine togolais

Culture

Le débat sur les restitutions d’œuvres d’art est une préoccupation ancienne.