Un dangereux précédent

10/01/2021
Un dangereux précédent

Justice privée

Le compte Twitter du président des Etats-Unis affiche désormais une page totalement vide. Il a été suspendu de manière définitive.

Le réseau des gazouillis avait déjà durci les mesures de rétorsion dès mercredi, en supprimant plusieurs messages du chef d’Etat, au lieu de simplement les masquer avec des notes d’avertissement. 

Twitter est une plateforme de diffusion qui assure n’être pas responsable des contenus diffusés. Sous la pression des pays européens elle a commencé à supprimer, très partiellement cependant, les publications haineuses, racistes ou faisant l’apologie du terrorisme.

La suppression du compte d’un président des Etats-Unis est un dangereux précédent. Cette forme de justice privée a de quoi inquiéter quant au respect de la liberté d’information.

Qui dit que demain les responsables de Twitter ne décideront un jour pas de fermer les comptes du président togolais, d’officiels, d’organismes publics ou de partis politiques sous un fallacieux prétexte.

Certes, le réseau social de Jack Dorsey est un service privé, mais il ne peut y avoir deux poids, deux mesures.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les gros bras ne font plus les malins

Faits divers

La police a appréhendé huit personnes qui faisaient partie d’un réseau de ‘gros bras’ chargé d'intimider des vendeurs ou des acquéreurs lors de litiges fonciers.

Le cartable magique de Victor Agbegnenou

Diaspora

Le Club diplomatique de Lomé accueillait mardi soir le franco-togolais Victor Agbegnenou, concepteur du cartable numérique.

100 milliards décaissés en 10 ans

Développement

L'Agence nationale pour développement à la base (ANADEB) a pour mission de sortir les plus fragiles de la misère.

Achats en toute sécurité

Tech & Web

Il y aura bientôt autant de sites marchands que d’habitants au Togo.