Un dangereux précédent

10/01/2021
Un dangereux précédent

Justice privée

Le compte Twitter du président des Etats-Unis affiche désormais une page totalement vide. Il a été suspendu de manière définitive.

Le réseau des gazouillis avait déjà durci les mesures de rétorsion dès mercredi, en supprimant plusieurs messages du chef d’Etat, au lieu de simplement les masquer avec des notes d’avertissement. 

Twitter est une plateforme de diffusion qui assure n’être pas responsable des contenus diffusés. Sous la pression des pays européens elle a commencé à supprimer, très partiellement cependant, les publications haineuses, racistes ou faisant l’apologie du terrorisme.

La suppression du compte d’un président des Etats-Unis est un dangereux précédent. Cette forme de justice privée a de quoi inquiéter quant au respect de la liberté d’information.

Qui dit que demain les responsables de Twitter ne décideront un jour pas de fermer les comptes du président togolais, d’officiels, d’organismes publics ou de partis politiques sous un fallacieux prétexte.

Certes, le réseau social de Jack Dorsey est un service privé, mais il ne peut y avoir deux poids, deux mesures.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Nouveau chapitre

Sport

‘Le gouvernement engage les Eperviers et la Fédération togolaise de football à écrire un nouveau chapitre du football togolais'.

Mise en relation

Tech & Web

Nouvelle boutique en ligne au Togo. Un site de petites annonces pour les particuliers.

‘Vous n’êtes pas seuls’

Coopération

L'Allemagne a offert au Togo des respirateurs et des oxymètres.

Les pays du G7 sont de retour en Afrique

Développement

Le G7 va offrir un milliard de vaccins et va contrer la Chine sur les stratégies de développement.