La HAAC fait sa révolution

08/04/2019
La HAAC fait sa révolution

Nouveaux supports, nouveaux usages

L’organe de régulation des médias veut et doit  évoluer avant son temps.

La Haute Autorité de l’audiovisuel et de la communication (HAAC) a dévoilé lundi un plan stratégique de modernisation sur la période 2019-2023.

‘La HAAC doit devenir une institution de référence en matière de protection des professionnels, du développement d’entreprises de presse et de communication économiquement viables et au service de la démocratie’, a déclaré Badibassa Babaka, le président du comité de pilotage.

La HAAC a deux priorités, regagner en crédibilité et s’adapter aux nouveaux supports et aux nouveaux usages.

Le digital est en train de révolutionner l’offre en information. Il y a internet et les réseaux sociaux, bien sûr, mais pas seulement. Le numérique va bouleverser le paysage de la radio et de la télévision.

D’ici 5 ans, il n’y aura probablement plus aucun périodique papier au Togo. Avec le développement du haut débit, les lecteurs utiliseront leurs smartphones. Les TV et radios connaîtront un développement croissant grâce au digital et à la TNT. De nombreux médias consacrés à l’actualité togolaise pourront être conçus à l’étranger.

La HAAC doit donc revoir toute l’approche et s’adapter rapidement pour jouer un véritable rôle de régulateur.

'La liberté de la presse et de la communication est un ciment de l’efficacité de l’action publique, dès lors qu’elle est exercée avec professionnalisme, responsabilité, conscience, objectivité et neutralité', a rappelé le Premier ministre Komi Selom Klassou qui présidait la réunion de l'instance.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

L'OMS va évaluer les nouveaux besoins

Santé

Matshidiso Moeti (Botswana), la directrice pour l’Afrique de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) sera à Lomé le 23 avril.

Climat globalement apaisé

Social

Les syndicats se préparent pour le traditionnel défilé du 1er mai. Les modalités restent à fixer.

La sûreté de l’État est un impératif

Coopération

En cette période incertaine ou la montée de l’extrémisme et du terrorisme fait redouter le pire, le renseignement n'a pas de prix.

Arme ultime contre la paludisme

Santé

Depuis 2002, des dizaines de millions de moustiquaires imprégnées d’insecticide à longue durée d’action ont été distribuées en Afrique.