Le Togo pas vraiment impacté par la crise en zone euro

26/05/2012
Le Togo pas vraiment impacté par la crise en zone euro

Le magazine économique «Enjeux africains» consacre, dans son numéro à paraître début juin, une vingtaine de pages au Togo. Un contenu orienté business-éco avec, notamment, une interview du ministre de l’Economie et des Finances, Adji Otéth Ayassor.

Le Togo est-il impacté par la crise en zone euro ? Non, répond le ministre qui note cependant quelques effets négatifs : « Les conséquences que nous avons pu constater dans l’ensemble de la sous-région portent notamment sur les exportations de matières premières. Lorsque les pays développés vont mal, les besoins en matières premières se tassent. Un repli des exportations de nos matières premières a donc été constaté. Nous avons aussi enregistré une baisse des transferts de fonds en provenance de la diaspora togolaise. Un phénomène que l’on retrouve dans beaucoup de pays africains sans oublier que l’aide publique en provenance de ces pays a subi un repli ».

« Enjeux africains » se penche aussi sur les dossiers politiques pour observer que le président Faure Gnasssingbé, en dépit de soubresauts, est parvenu à faire du Togo un pays apaisé où le dialogue existe. Ce que confirme d’ailleurs le leader de l’opposition, Gilchrist Olympio, dont le parti, l’UFC, participe depuis deux ans au gouvernement.

Informations complémentaires

Enjeux Africains juin 2012.pdf 2,87 MB

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Ca va être compliqué

Sport

Le sélectionneur des Eperviers, Claude Leroy multiplie les séances d’entrainement avant la rencontre contre l’Algérie le 18 novembre prochain.

La chanson de Bella Bellow résonne puissamment

Culture

'Blewu' de l'artiste togolaise Bella Bellow a rythmé les cérémonies de commémoration du centenaire de l'armistice dimanche à Paris.

D1 : nouveau leader

Sport

Sara FC de Bafilo a pris la tête du championnat de D1 à l’issue de la 7e journée disputée dimanche.

Faux médicaments : 85 tonnes saisies au premier trimestre

Santé

Les chiffres à eux seuls donnent une idée de l’ampleur du problème. Plus de 85 tonnes de médicaments contrefaits ont été saisis au premier trimestre 2018.