Après avoir tout essayé, Ajavon se tourne vers l'étranger

04/09/2012
Après avoir tout essayé, Ajavon se tourne vers l'étranger

Le Coordinateur du Collectif d’opposants «Sauvons le Togo», Zeus Mensah Ajavon (photo), semble mettre de l’eau dans son vin. Alors qu’il y a quelques jours il refusait tout dialogue avec le gouvernement, il n’y est plus totalement opposé, à condition qu’il ait lieu par l’entremise d’une « médiation internationale ».

«Nous avons dit que nous ne dialoguons plus avec le pouvoir. Sauf s’il y a la médiation internationale, nous pouvons s’asseoir et discuter avec le régime. S’il n’y a pas de médiation internationale, nous n’allons pas discuter avec des gens qui nous mènent en bourrique », a-t-il déclaré mardi.

Mais pourquoi donc faudrait-il l’intervention de l’étranger pour une affaire de politique intérieure ?

Ce mouvement, qui regroupe des petits partis politiques de l’opposition et des organisations dont le dénominateur commun est l’hostilité qu’elles éprouvent à l’égard pouvoir, est apparu il y a trois mois.

Il tente d’accréditer la thèse que le Togo connaît une crise politique majeure dont la seule issue est le départ des dirigeants actuels … et leur remplacement par les responsables du CST !

Les manifestations - parfois violentes - qui ont succédé aux manifestations ne sont toutefois pas parvenues à susciter l’enthousiasme populaire.  

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La chanson de Bella Bellow résonne puissamment

Culture

'Blewu' de l'artiste togolaise Bella Bellow a rythmé les cérémonies de commémoration du centenaire de l'armistice dimanche à Paris.

D1 : nouveau leader

Sport

Sara FC de Bafilo a pris la tête du championnat de D1 à l’issue de la 7e journée disputée dimanche.

Faux médicaments : 85 tonnes saisies au premier trimestre

Santé

Les chiffres à eux seuls donnent une idée de l’ampleur du problème. Plus de 85 tonnes de médicaments contrefaits ont été saisis au premier trimestre 2018.

Savoir doser la prise d'antibiotiques

Santé

L’emploi inapproprié et massif des antibiotiques allié au manque d’information des médecins contribuent au développement de la résistance microbienne.