« C’est quand qu’on prend le pouvoir ? »

27/06/2010
 « C’est quand qu’on prend le pouvoir ? »

La lassitude a gagné les sympathisants du Frac. Ils n’étaient que quelques centaines samedi à arpenter les rues de Lomé à l’occasion de la 14e marche de protestation organisée par la coalition anti-Faure.
La mayonnaise ne monte plus auprès des contestatataires.
« Depuis mars, le Frac nous dit qu’il va prendre le pouvoir, que c’est une affaire de quelques jours ou de quelques semaines. Quatre mois sont passés, toujours le même refrain. On est fatigué », explique un militant proche de Jean-Pierre Fabre.
« Notre vision, c’est que les choses puissent changer dans le pays, et que chacun de vous ici, présents, puisse avoir de meilleur condition de travail et avoir un pouvoir d’achat conséquent. Continuer toujours par nous soutenir, et peut-être tout va bientôt s’arranger », a justement lancé Jean-Pierre Fabre depuis la petite tribune installée sur la plage.
Des propos qui ont laissé les manifestants dubitatifs.
Seule « vedette » de la manif, le « martyr » Agbéyomé Kodjo (photo), dont le parti a été dissout par la justice vendredi dernier.
« Ce régime n’a seulement quelque jours pour tomber. Aucune loi n’autorise la dissolution de mon parti », a déclaré l’ancien Premier ministre du général Eyadema.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La chanson de Bella Bellow résonne puissamment

Culture

'Blewu' de l'artiste togolaise Bella Bellow a rythmé les cérémonies de commémoration du centenaire de l'armistice dimanche à Paris.

D1 : nouveau leader

Sport

Sara FC de Bafilo a pris la tête du championnat de D1 à l’issue de la 7e journée disputée dimanche.

Faux médicaments : 85 tonnes saisies au premier trimestre

Santé

Les chiffres à eux seuls donnent une idée de l’ampleur du problème. Plus de 85 tonnes de médicaments contrefaits ont été saisis au premier trimestre 2018.

Savoir doser la prise d'antibiotiques

Santé

L’emploi inapproprié et massif des antibiotiques allié au manque d’information des médecins contribuent au développement de la résistance microbienne.