Chez nous, rien n'est tabou

07/12/2017
Chez nous, rien n'est tabou

Gilbert Bawara, le ministre de la Fonction publique, jeudi à Lomé

Quatre ministres ont fait le point jeudi sur la situation politique dans le pays.

A la tribune, les ministres de la Justice, de la Fonction publique, de l’Administration territoriale et de la Sécurité.

Tous ont appelé à la décrispation et au retour à la confiance. Et ce climat apaisé ne peut passer que par un dialogue. Un large débat au cours duquel aucun sujet ne sera tabou.

'Commençons petit à petit les discussions, les sujets de crispation seront surmontés. Tous les sujets seront débattus', a déclaré Gilbert Bawara, le ministre de la Fonction publique.

Le gouvernement recevra prochainement les représentants des partis politiques pour évoquer non seulement le contenu des discussions, mais également leur format.

Informations complémentaires

Déclaration du gouvernement.pdf 64,95 kB

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Il faut encourager la pharmacopée traditionnelle

Santé

Les plantes médicinales ont une vraie valeur thérapeutique. Mais attention aux charlatans.

Une question environnementale et de santé publique

Environnement

Le Togo ne dispose pas encore d’une stratégie de gestion et de traitement des produits chimiques et des déchets dangereux. C’est un vrai problème et une question environnementale.

Socle commun et partenariats régionaux

Coopération

Les négociations se poursuivent à Bruxelles depuis le mois de septembre entre le groupe des pays ACP et l'Union européenne afin de parvenir à un nouvel accord de coopération.

Route maudite ?

Faits divers

La route nationale 1 est-elle maudite ? En 48h, deux accidents ont causé la mort d’au mois 7 morts et des dizaines de blessés.