'Déjà 3 morts, c'est beaucoup trop pour le Togo'

10/12/2018
'Déjà 3 morts, c'est beaucoup trop pour le Togo'

Yark Damehane

3 personnes ont été tuées au cours des manifestations – interdites – organisées depuis samedi par la coalition de l’opposition.

Lundi, un homme atteint par un projectile, a perdu la vie à Sokodé et trois autres ont été blessés.

Intervenant au journal de 20h de la TVT, le ministre de la Sécurité, Yark Damehane, a déploré ces violences ;

'Qui peut être derrière tout cela', s'est -il interrogé annonçant l'ouverture d'une enquête pour situer les responsabilités. 

Il a invité les partis et les dirigeants politiques à faire preuve de responsabilité en évitant de ‘faire sortir les jeunes dans la rue’.

'Déjà 3 morts, c'est beaucoup trop pour le Togo', a-t-il martelé.

La coalition de 14 partis d'opposition boycotte les prochaines législatives prévues le 20 décembre. Elle a appelé ses sympathisants à manifester.

L’objectif des opposants est de créer des troubles pendant la campagne électorale et d’empêcher la tenue du scrutin.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Bon pour l'image

Sport

Après le football, l’opérateur TogoCom a décidé de soutenir le basket.

Akossiwa Claire Ayivon a les jeux dans la peau

Sport

L'athlète togolaise d’aviron, Akossiwa Claire Ayivon (24 ans), promet de faire des étincelles à l’occasion des JO de Tokyo.

Berlin équipe les communes

Coopération

Depuis plusieurs années, l’Allemagne est l’un des principaux partenaires du Togo pour la mise en oeuvre de la politique de décentralisation.

L’internet académique arrive au Togo

Tech & Web

Le réseau d'éducation et de recherche du Togo (TogoRER) a été lancé jeudi.