Eyadema n’a pas tué Sylvanus Olympio

09/09/2011
Eyadema n’a pas tué Sylvanus Olympio

Lors des audiences publiques menées jeudi par la Commission « Vérité, justice et réconciliation » sur les circonstances du coup d’Etat de 1963 au Togo, Michel Kombaté, un témoin, dont la tante était la mère de Sylvanus Olympio, a affirmé que Gnassingbé Eyadema (photo) n’était pas l’auteur des coups de feu contre le premier président du Togo.

« L’auteur de l’assassinat d’Olympio est un adjudant de la gendarmerie française. Je connais son nom, il s’appelle Monsieur Pauc. Il était basé à l’époque à Sokodé, puis est venu à Lomé. Eyadema et ses hommes ne cherchaient pas à tuer Olympio, ils voulaient juste le contraindre à signer le décret d'intégration de ces soldats au sein de l'armée nationale », a assuré M. Kombaté.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La chanson de Bella Bellow résonne puissamment

Culture

'Blewu' de l'artiste togolaise Bella Bellow a rythmé les cérémonies de commémoration du centenaire de l'armistice dimanche à Paris.

D1 : nouveau leader

Sport

Sara FC de Bafilo a pris la tête du championnat de D1 à l’issue de la 7e journée disputée dimanche.

Faux médicaments : 85 tonnes saisies au premier trimestre

Santé

Les chiffres à eux seuls donnent une idée de l’ampleur du problème. Plus de 85 tonnes de médicaments contrefaits ont été saisis au premier trimestre 2018.

Savoir doser la prise d'antibiotiques

Santé

L’emploi inapproprié et massif des antibiotiques allié au manque d’information des médecins contribuent au développement de la résistance microbienne.