Faure invite les populations à cultiver les valeurs de paix

16/01/2009
Faure invite les populations à cultiver les valeurs de paix

Faure Gnassingbé a lancé vendredi à Atakpamé, chef lieu de la région des Plateaux, un appel aux populations pour cultiver davantage les valeurs de paix et de réconciliation.

Le Président, qui était accompagné du Premier ministre Gilbert Hopungbo et de plusieurs membres du gouvernement, a reçu les voeux de la populations adressés par Togbui Agokoli IV, chef traditionnel de Notsè et président de l'Union des chefs traditionnels du Togo. "Les populations de la région des Plateaux apprécient vivement les mesures que vous avez demandé de prendre au gouvernement pour rendre l'enseignement scolaire et préscolaire gratuit, les mesures d'accompagnement du monde rural après les inondation, la gratuité des ARV et bien d'autres mesures sociales qui participent à améliorer les conditions de vie et de travail "a déclaré Togbui Agokoli IV.

En réponse, le chef de l'Etat  a convié les habitants à davantage de rigueur dans le travail ; il les a exhorté à conforter la paix et la réconciliation nationale.

"Il serait fastidieux de d'énumérer tout ce que nous aurons à faire au cours de cette année 2009, mais sachez que nous ne pourrons le faire que si vous maintenez la paix et la réconciliation" a martelé Faure qui a promis revenir à Atakpamé pour s'assurer du bon développement de la région.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Fin du stage au Maroc

Sport

Les Eperviers U20 ont fait match nul (1-1) face à leurs homologues du Maroc lors d’un match amical mardi à Rabat.

Réseau très structuré

Faits divers

Neuf délinquants de nationalité nigériane ont été présentés mardi par la police.

Le paludisme tue davantage que le Coronavirus

Santé

En 2016, la communauté internationale s’est promis de réduire de 90% en vingt ans la mortalité liée au paludisme dans le monde.

Situation sous contrôle à Katanga

Santé

L’épidémie de choléra qui était apparue dans la zone portuaire (village de Katanga) est sous contrôle, a indique lundi le ministère de la Santé.