Fourre-tout protestataire

24/05/2012
Fourre-tout protestataire

Des opposants regroupés au sein du Collectif «Sauvons le Togo» ont manifesté jeudi à Lomé de la Colombe de la Paix au Palais des Congrès pour « exiger » du gouvernement « le retrait immédiat et sans condition de l’Assemblée nationale des projets de lois relatifs au code électoral et au découpage électoral, ainsi que le retour à l’Assemblée nationale des 9 députés irrégulièrement révoqués de leur mandat parlementaire ».

Participaient à la marche toutes les figures anti-pouvoir : Jean-Pierre Fabre de l’ANC, Aimé Gogué de l’ADDI ou encore Agbéyomé Kodjo d’Obuts.

En dépit des consultations initiés par les autorités pour évoquer les réformes électorales, le Collectif affirme « le gouvernement est décidé à opérer un passage en force en organisant les prochaines échéances au pas de charge ».

Cette position radicale exprimée par certains opposants n’est pas vraiment une surprise. A l’approche de chaque élection, ils font monter la pression et placent les enchères toujours beaucoup trop haut.

Le millésime électoral 2012 n’échappe pas à la tradition.

Le Togo doit organiser des élections législatives et locales en octobre prochain. D’ici là, le pays doit modifier le code électoral et procéder à un redécoupage en prenant en compte, notamment, les recommandations de l’Union européenne.

En photo : les manifestants devant le Palais des congrès

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Ca va être compliqué

Sport

Le sélectionneur des Eperviers, Claude Leroy multiplie les séances d’entrainement avant la rencontre contre l’Algérie le 18 novembre prochain.

La chanson de Bella Bellow résonne puissamment

Culture

'Blewu' de l'artiste togolaise Bella Bellow a rythmé les cérémonies de commémoration du centenaire de l'armistice dimanche à Paris.

D1 : nouveau leader

Sport

Sara FC de Bafilo a pris la tête du championnat de D1 à l’issue de la 7e journée disputée dimanche.

Faux médicaments : 85 tonnes saisies au premier trimestre

Santé

Les chiffres à eux seuls donnent une idée de l’ampleur du problème. Plus de 85 tonnes de médicaments contrefaits ont été saisis au premier trimestre 2018.