L'appel d'Atapkamè

29/07/2007
L'appel d'Atapkamè

Le chef de l'Etat Faure Gnassingbé a invité samedi à Atapkamé, ville située à environ 175 km au nord de Lomé, les togolais à éradiquer la violence, véritable fléau qui mine la société togolaise.

C'est à l'occasion de la fête traditionnelle Odon-Tsi ou fête de l'igname des populations Ana et Ifè d'Atakpamé que le Faure Gnassingbé a procédé au lancement de la campagne contre la violence et l'impunité au Togo.Une campagne organisée par le bureau du Haut Commissaire des Nations Unies aux droits de l'homme au Togo.

"De cette ville d'Atapkamè, je tiens à proclamer haut et fort, plus jamais ça sur la terre de nos aïeux, plus jamais de vagues t'attentats, de troubles et de violences insensées, de vandalisme et de dégradation d'effices publics", a lancé Faure devant plus de 6.000 personnes venues assister à cette fête au stade municipal de la ville.

"Plus jamais de velléités et de tentatives de Déstabilisation de l'Etat et de ses institutions. Plus jamais de gratuites pertes de vies humaines", a indiqué le chef de l'Etat.

Il a invité la classe politique, les organisations de la société civile, ainsi que les médias à se joindre aux efforts du gouvernement pour ouvrer à l'éradication totale de la violence.

S'agissant des prochaines élections législatives, Faure Gnassingbé a invité les togolais à se mobiliser pour la réussite de ce scrutin.

"J'invite une fois encore, chaque togolais et chaque togolaise en âge de voter, à aller se faire recenser", a souligné Faure Gnassingbé.

Au Togo, les élections ont souvent fait l'objet de contestations et violences, une partie de la classe politique manifestant régulièrement son mécontentement sur le résultat des scrutins nationaux.

Aucune date n'a encore été annoncée pour la tenue des prochaines législatives.

Le recensement électoral qui a démarré le 16 juillet, doit s'achever le 17 août.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Il faut encourager la pharmacopée traditionnelle

Santé

Les plantes médicinales ont une vraie valeur thérapeutique. Mais attention aux charlatans.

Une question environnementale et de santé publique

Environnement

Le Togo ne dispose pas encore d’une stratégie de gestion et de traitement des produits chimiques et des déchets dangereux. C’est un vrai problème et une question environnementale.

Socle commun et partenariats régionaux

Coopération

Les négociations se poursuivent à Bruxelles depuis le mois de septembre entre le groupe des pays ACP et l'Union européenne afin de parvenir à un nouvel accord de coopération.

Route maudite ?

Faits divers

La route nationale 1 est-elle maudite ? En 48h, deux accidents ont causé la mort d’au mois 7 morts et des dizaines de blessés.