L'opposition veut changer les règles du jeu

16/06/2018
L'opposition veut changer les règles du jeu

Respect du cadre légal, que ça plaise ou pas

La Cour constitutionnelle a rappelé récemment l’obligation pour le Togo d’organiser des élections législatives. Le mandat des députés s’achèvera le 19 août. Rien de plus normal en démocratie.

‘La Cour constitutionnelle vient de faire encore une fois la preuve qu’elle n'est pas au service de la République mais d'un homme et son clan’, a estimé samedi Brigitte Kafui Adjamagbo-Johnson, la coordonnatrice de la coalition de l’opposition.

Cette responsable affirme par ailleurs que le communiqué de l’institution est une ‘distraction’ à laquelle la population ne doit pas céder. 

Le point de vue de Mme Adjamagbo-Johnson n’est pas surprenant.

La plupart des opposants ne veulent pas entendre parler d’élections. Ils agissent comme si le Togo était une république bananière, sans règle et sans institution.

Leur philosophie est radicale, chasser du pouvoir le chef de l’Etat, légalement élu, pour prendre sa place. Et pour cela, pas besoin de passer par la case élection.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La chanson de Bella Bellow résonne puissamment

Culture

'Blewu' de l'artiste togolaise Bella Bellow a rythmé les cérémonies de commémoration du centenaire de l'armistice dimanche à Paris.

D1 : nouveau leader

Sport

Sara FC de Bafilo a pris la tête du championnat de D1 à l’issue de la 7e journée disputée dimanche.

Faux médicaments : 85 tonnes saisies au premier trimestre

Santé

Les chiffres à eux seuls donnent une idée de l’ampleur du problème. Plus de 85 tonnes de médicaments contrefaits ont été saisis au premier trimestre 2018.

Savoir doser la prise d'antibiotiques

Santé

L’emploi inapproprié et massif des antibiotiques allié au manque d’information des médecins contribuent au développement de la résistance microbienne.