La coalition en appelle au Parlement

26/04/2019
La coalition en appelle au Parlement

Le texte gouvernemental est très précis

La commission des lois de l’Assemblée a entamé l’examen du projet de loi sur les réformes institutionnelles et constitutionnelles.

A cette occasion, la coalition des sept partis de l'opposition demande l’ajout d’une recommandation faite par le constitutionnaliste mandaté par la Cédéao sur le principe que le président de la République ne peut exercer plus de deux mandats.

Une question de sémantique car le projet gouvernemental limite de toute façon à deux le nombre de mandats de 5 ans. 

‘Alors que le processus d’adoption des réformes est enclenché au parlement depuis le 23 avril 2019, la coalition exhorte les députés à faire œuvre utile en apportant leur contribution à la réalisation des réformes telles qu’elles sont attendues par le peuple togolais', peut-on lire dans un communiqué.

La coalition comprend à ce jour les partis suivants : ADDI, CDPA, DSA, FDR, Les Démocrates, PSR et UDS.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Une réserve régionale alimentaire en cas de coup dur

Cédéao

La Cédéao développe un projet pour mettre l'ensemble des pays membres à l'abri de crises alimentaires majeures.

Les jeunes Togolais font bouger l’univers digital

Coopération

La première édition du Forum de l’entrepreneuriat numérique et estudiantin (FENES) aura lieu le 31 mai prochain. Il est soutenu par la coopération allemande. 

Marche forcée vers l'uniformisation

Uemoa

Les 8 pays composant l'UMOA doivent avoir les mêmes règles et les mêmes pratiques. Ce n'est pas encore le cas.

Première participation du Togo

Développement

Le Togo participe depuis le début de la semaine à une réunion du Centre de développement de l'OCDE.