La coalition en appelle au Parlement

26/04/2019
La coalition en appelle au Parlement

Le texte gouvernemental est très précis

La commission des lois de l’Assemblée a entamé l’examen du projet de loi sur les réformes institutionnelles et constitutionnelles.

A cette occasion, la coalition des sept partis de l'opposition demande l’ajout d’une recommandation faite par le constitutionnaliste mandaté par la Cédéao sur le principe que le président de la République ne peut exercer plus de deux mandats.

Une question de sémantique car le projet gouvernemental limite de toute façon à deux le nombre de mandats de 5 ans. 

‘Alors que le processus d’adoption des réformes est enclenché au parlement depuis le 23 avril 2019, la coalition exhorte les députés à faire œuvre utile en apportant leur contribution à la réalisation des réformes telles qu’elles sont attendues par le peuple togolais', peut-on lire dans un communiqué.

La coalition comprend à ce jour les partis suivants : ADDI, CDPA, DSA, FDR, Les Démocrates, PSR et UDS.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Asky transporteur officiel du PAM

Coopération

Le Programme alimentaire mondial (PAM) a installé au Ghana son centre de réponse africain au covid-19.

Grand Lomé : la pré-collecte est à la charge des communes

Environnement

Le District autonome du grand Lomé (DAGL) a lancé l’offensive contre les dépotoirs sauvages.

Un drame qui ne restera pas impuni

Faits divers

Un fonctionnaire de police a ouvert le feu jeudi sur un laveur de voitures qui a été mortellement atteint.

La clé sous la porte

Tourisme

A Lomé, l’industrie hôtelière est sinistrée. Certains établissement songent à mettre la clé sous la porte.