La coalition taxe le pouvoir de ‘fétichisme’

09/11/2018
La coalition taxe le pouvoir de ‘fétichisme’

Le marché aux fétiches de Lomé

Les opposants de la C14 (un regroupement de 14 partis) ont réagi vendredi après l’annonce la veille de la convocation du corps électoral le 20 décembre pour renouveler l’Assemblée nationale.

‘C’est choquant’, a déclaré Nana Fm, François Kampatibe, l’un des responsables de la coalition. 

‘Le gouvernement continue de faire du fétichisme avec cette date. Le 20 décembre n’a jamais été l’objet d’une entente ou d’un accord entre nous. C’est juste une recommandation de la Cedeao’, a-t-il ajouté.

La C14 exige, notamment, une reprise complète du recensement électoral, le recomposition de la Commission électorale et la désignation d’un nouveau président pour diriger l’institution.

Peu de chances qu’elle obtienne satisfaction.

L’inconnue reste la participation ou non de la coalition aux élections législatives. Au sein de ce rassemblement hétéroclite, les avis sont partagés.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Deux concerts à ne rater sous aucun prétexte

Culture

Deux concerts géants auront lieu à Tsévié et à Lomé à l'occasion des fêtes de l'indépendance.

La France récompense un projet d’innovation sociale

Développement

L’ONG WEP-Togo vient de recevoir le Prix international de la Fondation ‘La France s’engage’.

La lutte contre la pauvreté s'intensifie

Développement

61.000 foyers dans 585 villages les plus défavorisés recevront tous les trois mois pendant 2 ans deux ans, 15.000 Fcfa.

L'OMS va évaluer les nouveaux besoins

Santé

Matshidiso Moeti (Botswana), la directrice pour l’Afrique de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) sera à Lomé le 23 avril.