La visite d'un neveu à ses oncles

02/09/2007
La visite d'un neveu à ses oncles

Le président du Togo, Faure Gnassingbé a appelé vendredi des chefs traditionnels du Grand Kloto (144 km, nord-ouest de Lomé) à accepter à jouer un rôle décisif dans la consolidation de la paix et de la démocratie. Le président togolais a également rencontré les habitants de cette région au Stade du 30 août de Kpalimé, chef-lieu de la préfecture de Kloto, où il s'est rendu "à l'invitation des populations".

Faure Gnassingbé, dont la mère est originaire de cette région,a qualifié sa rencontre "d'invitation que les oncles adressent à un neveu".Près de 340 chefs traditionnels étaient présents à cette rencontre.

Faure a demandé aux chefs traditionnels de mobiliser les populations en faveur de la paix, du civisme et du patriotisme dans la période de campagne électorale qui s'ouvre.

"Vous avez besoin de garder votre distance et votre neutralité à l'endroit des différents acteurs de la vie politique de notre pays", leur a-t-il expliqué, relevant que leur contribution a été "particulièrement remarquable" dans la mise en oeuvre de la

stratégie de réconciliation nationale après les périodes troubles connues par le pays.

Il a invité les chefs traditionnels à demeurer les infatigables messagers de la paix, de la réconciliation et de l'unité nationale.

En photo : la ville de Kpalimé

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Fin du stage au Maroc

Sport

Les Eperviers U20 ont fait match nul (1-1) face à leurs homologues du Maroc lors d’un match amical mardi à Rabat.

Réseau très structuré

Faits divers

Neuf délinquants de nationalité nigériane ont été présentés mardi par la police.

Le paludisme tue davantage que le Coronavirus

Santé

En 2016, la communauté internationale s’est promis de réduire de 90% en vingt ans la mortalité liée au paludisme dans le monde.

Situation sous contrôle à Katanga

Santé

L’épidémie de choléra qui était apparue dans la zone portuaire (village de Katanga) est sous contrôle, a indique lundi le ministère de la Santé.