Les opposants à la peine

28/11/2014
Les opposants à la peine

1000 à 1300 manifestants dans les rues tout au plus

Après la manifestation organisée la semaine dernière par l’ANC et ses amis, c’était au tour des ‘organisations de défense des droits de l’homme’, une kyrielle d’associations politisées et sans réel poids, de descendre vendredi dans les rues de Lomé pour réclamer des réformes. Cette seconde marche en une semaine, comme la précédente, n’a pas été très suivie, malgré le soutien apporté par le CAP 2015, un rassemblement de plusieurs partis. 

Pas d'incidents majeurs à signaler à part le passage à tabac d'un civil accusé d'être un 'espion membre de la gendarmerie'.

Quand les opposants parlent de réformes, un décryptage s’impose pour comprendre leur stratégie.

Ce qu’ils visent essentiellement est une limitation du mandat présidentiel à deux termes de 5 ans avec rétroactivité de la loi constitutionnelle. Le président Faure Gnassingbé arrivant au terme de son 2e mandat, c’est, pensent-ils, une façon de s’en débarrasser à bon compte en l’empêchant de se représenter.

Les propos de Jean-Pierre Fabre, le leader de l’ANC sont à cet égard sans ambiguité :  ‘’Selon la volonté du peuple, la question d’un troisième mandat de Faure Gnassingbé ne se pose même pas’.

Mais qui est ce Monsieur qui prétend parler au nom du peuple togolais ? 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Ca va être compliqué

Sport

Le sélectionneur des Eperviers, Claude Leroy multiplie les séances d’entrainement avant la rencontre contre l’Algérie le 18 novembre prochain.

La chanson de Bella Bellow résonne puissamment

Culture

'Blewu' de l'artiste togolaise Bella Bellow a rythmé les cérémonies de commémoration du centenaire de l'armistice dimanche à Paris.

D1 : nouveau leader

Sport

Sara FC de Bafilo a pris la tête du championnat de D1 à l’issue de la 7e journée disputée dimanche.

Faux médicaments : 85 tonnes saisies au premier trimestre

Santé

Les chiffres à eux seuls donnent une idée de l’ampleur du problème. Plus de 85 tonnes de médicaments contrefaits ont été saisis au premier trimestre 2018.