Pas encore suffisant pour les opposants

04/02/2019
Pas encore suffisant pour les opposants

La justice doit s'appliquer

Près de 500 détenus, dont certains condamnés pour des faits de violences lors de manifestations politiques, ont ou vont recouvrer la liberté. Un geste d’apaisement après des mois de crise politique.

Les responsables de la coalition de l’opposition se sont félicités de ces annonces.

‘Il faut saluer cette démarche du président de la République. Je suis heureux pour ceux qui sont sortis’, a déclaré dimanche au micro d’une radio privée Nathaniel Olympio, l’un des membres de la coalition.

Mais il réclame davantage. A l’écouter, une centaine de personnes incarcérées pour des faits liés aux troubles politiques seraient toujours emprisonnés. 

M. Olympio souhaite un élargissement global.

De son côté,Paul Dodji Apévon, le président des Forces démocratiques de la République (FDR), a jugé lundi ces libérations positives et allant dans le sens d'un apaisement général. Même si il a demandé aux autorités de faire encore plus.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

A vos stylos !

Culture

‘La dictée des ambassadeurs francophones’ aura lieu le 9 mars prochain à l’Université de Lomé.

Togo Cellulaire encore plus mobile

Tech & Web

L’opérateur de téléphonie mobile, Togo Cellulaire, vient de lancer une agence itinérante pour se rapprocher de ses clients.

Les arbitres jouent l'apaisement

Sport

La 17e journée du championnat de D1 se déroulera normalement. Les arbitres ne mettent pas à exécution leur menace de boycott.

Relier science et conscience

Développement

Le pape François a prononcé jeudi un discours à l'ouverture de la 42e session de la réunion annuelle du Conseil des gouverneurs du FIDA.