Quand c'est l'heure, c'est plus l'heure

19/10/2007
Quand c'est l'heure, c'est plus l'heure

L'UFC n'a finalement pas tenu son meeting jeudi à Lomé. Le parti d'opposition souhaitait dénoncer les « irrégularités » constatées lors du scrutin législatif du 14 octobre dernier. Dans un courrier adressé à cette formation, le ministre de la Sécurité a rappelé que les manifestations publiques ne sont autorisées que les week-end, "à condition que mon département soit informé quarante huit heures au moins à l'avance".

Dans ce cas précis, le ministre affirme avoir reçu la demande de l'UFC à 13h19 pour une manifestation censée débuter à … 14h.A la place de la manifestation, plusieurs centaines de supporters se sont retrouvés devant le siège de l'UFC dans le quartier de Bé scandant des slogans hostiles au pouvoir et dénonçant des « fraudes » lors de l'élection.

Les forces de sécurité présentes sur place n'ont pas eu à intervenir.

L'UFC a obtenu 21 sièges à l'Assemblée nationale du Togo, selon des résultats provisoires et partiels publiés mercredi par la Céni.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Reprise des championnats

Sport

Les championnats de D1 et et D2 reprendront le le 20 mars prochain.

Vite et bien

Développement

Koffi Tsolényanu, le ministre de l’Urbanisme était samedi à Kara (nord du Togo) pour s’assurer de l’avancement des chantiers en cours.

La sanction est tombée

Justice

L'hebdomadaire 'Indépendant Express' est désormais banni du paysage médiatique togolais. 

Le dossier n'est pas classé

Justice

L’incendie criminel du Grand Marché de Lomé n’est pas une affaire classée.