Quand l'eau monte, Olympio évacue

28/07/2009
Quand l'eau monte, Olympio évacue

« Je reconnais au gouvernement des efforts pour soulager la population sinistrée par les inondations à Lomé, mais ses efforts restent peu efficaces ». C'est ce qu'a déclaré lundi Gilchrist Olympio, le président de l'Union des Forces de Changement (UFC, opposition). Plus insolite, le leader de l'UFC a formulé une idée qui consisterait à évacuer toute la population de Lomé pour éviter les catastrophes naturelles.

« Je propose que Lomé soit déclarée zone sinistrée et que la population de la capitale soit entièrement évacuée » a indiqué M. Olympio, sans pour autant expliquer comment et où cette population pourrait être réimplantée.  Lomé compte aujourd'hui plus de 800.000 habitants. La capitale du Togo a été frappée récemment par des intempéries qui ont inondé plusieurs quartiers, un phénomène récurrent.  

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

L'hypertension touche 30% de la population

Santé

Pour combattre l’hypertension artérielle, rien de tel qu’un traitement sur le long terme.

Ouverture du sommet des ACP au Kenya

Coopération

Le IXe sommet des chefs d'Etat et de gouvernement des pays ACP (Afrique, Caraïbes et Pacifique) s’est ouvert lundi à Nairobi.

Commerce assassin

Santé

Sept chefs d'État africains signeront un accord, les 17 et 18 janvier 2020 à Lomé, visant à lutter contre le trafic de faux médicaments. 

A la COP25, le Togo veut faire entendre sa voix

Environnement

Arzouma Naman-Yerima, la présidente du RFUD, est à Madrid où elle participe à la Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques COP25.