Sacrés politiciens !

11/11/2018
Sacrés politiciens !

Difficile de décrypter des positions pas toujours très cohérentes

Après le départ volontaire du représentant de l’UFC, les 8 membres de la coalition de l’opposition désignés pour siéger à la Commission électorale iront finalement prêter serment devant les juges de la Cour constitutionnelle.

C’est ce qu’a indiqué dimanche Brigitte Kafui Adjamagbo-Johnson, coordonnatrice de la C14, au micro de Pyramide FM.

Toute cette situation est assez cocasse.

D’abord, les opposants accusent la Cour d’être infondée au pouvoir, ensuite leurs délégués à la Céni siègeront au sein d’une instance qui prépare les législatives du 20 décembre dont ils ne veulent pas entendre parler. Ils exigent au passage une recomposition de cette Commission et exigent le reprise à zéro du recensement électoral.

De surcroît, on ignore si les partis de la coalition présenteront des candidats.

Last but not least, les opposants prévoient de manifester le 17 novembre pour s’opposer à la tenue du scrutin le 20 décembre et pour dénoncer la récente opération d’enregistrement des électeurs.

Les Togolais commencent à ne plus rien y comprendre.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Télécommunications : réduire les disparités

Tech & Web

L'UIT a toujours prêté une grande attention à la fracture numérique et aux écarts de développement.

Les musées s'adaptent aux évolutions de la société

Culture

A l’occasion de la Journée internationale des musées, la population pourra découvrir à partir de samedi et jusqu’au 26 mai les richesses de l’art africain.

A Cannes, le Togo fait son cinéma

Culture

Essohanam Koutom, le directeur du Cinéma représente le gouvernement togolais au 72e Festival de Cannes.

Le Patio réinvente l’hospitalité à la togolaise

Tourisme

La clientèle d’affaires qui se rend à Lomé est à la recherche d’une hôtellerie originale et authentique qui se démarque des grands établissements internationaux.