Sacrés politiciens !

11/11/2018
Sacrés politiciens !

Difficile de décrypter des positions pas toujours très cohérentes

Après le départ volontaire du représentant de l’UFC, les 8 membres de la coalition de l’opposition désignés pour siéger à la Commission électorale iront finalement prêter serment devant les juges de la Cour constitutionnelle.

C’est ce qu’a indiqué dimanche Brigitte Kafui Adjamagbo-Johnson, coordonnatrice de la C14, au micro de Pyramide FM.

Toute cette situation est assez cocasse.

D’abord, les opposants accusent la Cour d’être infondée au pouvoir, ensuite leurs délégués à la Céni siègeront au sein d’une instance qui prépare les législatives du 20 décembre dont ils ne veulent pas entendre parler. Ils exigent au passage une recomposition de cette Commission et exigent le reprise à zéro du recensement électoral.

De surcroît, on ignore si les partis de la coalition présenteront des candidats.

Last but not least, les opposants prévoient de manifester le 17 novembre pour s’opposer à la tenue du scrutin le 20 décembre et pour dénoncer la récente opération d’enregistrement des électeurs.

Les Togolais commencent à ne plus rien y comprendre.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Asky transporteur officiel du PAM

Coopération

Le Programme alimentaire mondial (PAM) a installé au Ghana son centre de réponse africain au covid-19.

Grand Lomé : la pré-collecte est à la charge des communes

Environnement

Le District autonome du grand Lomé (DAGL) a lancé l’offensive contre les dépotoirs sauvages.

Un drame qui ne restera pas impuni

Faits divers

Un fonctionnaire de police a ouvert le feu jeudi sur un laveur de voitures qui a été mortellement atteint.

La clé sous la porte

Tourisme

A Lomé, l’industrie hôtelière est sinistrée. Certains établissement songent à mettre la clé sous la porte.