Sanctuaire de la démocratie

03/09/2013
Sanctuaire de la démocratie

‘Dans nos débats et délibérations, que je souhaite dignes et responsables, il faudra privilégier à tout prix l’intérêt général aux intérêts partisans  pour faire de l’Assemblée nationale un véritable sanctuaire de l’approfondissement de notre démocratie encore fragile’. Juste après son élection lundi, Dama Dramani (photo), le nouveau président de l’Assemblée nationale, a donné le ton de ce que doit être son mandat à la tête de l’institution.

Il a appelé les députés de la majorité et de l’opposition à travailler en ‘symbiose pour éviter des querelles stériles de nature à nous éloigner de notre mission de représentants et de mandataires des populations’.   Il souhaite le dialogue de tous les élus afin de contribuer à l’effort de redressement du Togo.

M. Dramani a rappelé qu’au delà des ‘chapelles politiques’, le Togo ‘demeure notre maison commune qu’il faut à tout prix bâtir et consolider’.    

Il a enfin mis en garde contre toute initiative susceptible d’handicaper la relance : ‘Chaque pas en arrière sur la voie du développement est un pas de plus vers l’aggravation de la pauvreté pour les populations. C’est aussi un pas de plus vers des visions rétrogrades dont la finalité est la fragilité et la vulnérabilité des institutions’.  

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La chanson de Bella Bellow résonne puissamment

Culture

'Blewu' de l'artiste togolaise Bella Bellow a rythmé les cérémonies de commémoration du centenaire de l'armistice dimanche à Paris.

D1 : nouveau leader

Sport

Sara FC de Bafilo a pris la tête du championnat de D1 à l’issue de la 7e journée disputée dimanche.

Faux médicaments : 85 tonnes saisies au premier trimestre

Santé

Les chiffres à eux seuls donnent une idée de l’ampleur du problème. Plus de 85 tonnes de médicaments contrefaits ont été saisis au premier trimestre 2018.

Savoir doser la prise d'antibiotiques

Santé

L’emploi inapproprié et massif des antibiotiques allié au manque d’information des médecins contribuent au développement de la résistance microbienne.