Tout est bien qui finit bien

23/01/2019
Tout est bien qui finit bien

Aboudou Assouma, le président de la Cour Constitutionnelle

La Cour constitutionnelle a pris acte mercredi de la décision des députés d’abandonner la révision de l’article 9 et de revenir à sa mouture originale.

‘Il ressort que l’inconstitutionnalité relevée a été corrigée, ainsi toutes les dispositions du règlement intérieur sont conformes à la Constitution’, indique la Cour Constitutionnelle dans son arrêt.

Les nouveaux élus avaient eu l’étrange idée de vouloir instaurer l’élection du président du Parlement pour un an renouvelable pendant tout la législature. Un projet en totale contradiction avec l’article 54 de la constitution.

Tout est bien qui finit bien.

Quelques heures plus tard, les députés ont procédé à l'élection du président de l'Assemblée - une femme - et à celle du Bureau.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

L'Allemagne et le Togo ont tout à gagner

Tourisme

Le nouveau ministre de la Culture et du Tourisme, Kossivi Egbetonyo, a rencontré vendredi l’ambassadeur d’Allemagne, Christoph Sander.

Le Roy : 'Un but suffit pour se qualifier'

Sport

Le sélectionner des Eperviers, Claude Le Roy, a un historique qui joue en sa faveur. Un bon présage pour les Eperviers ?

Lomé, hub de la Francophonie en Afrique de l'Ouest

Coopération

Le Togo et l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF) ont signé jeudi à Lomé le renouvellement de l’accord de siège du bureau régional à Lomé (BRAO).

L'approche contractuelle donne de bons résultats

Santé

Le gouvernement s’est engagé récemment dans une politique de modernisation du système de santé, largement déficient.