Tout est bien qui finit bien

23/01/2019
Tout est bien qui finit bien

Aboudou Assouma, le président de la Cour Constitutionnelle

La Cour constitutionnelle a pris acte mercredi de la décision des députés d’abandonner la révision de l’article 9 et de revenir à sa mouture originale.

‘Il ressort que l’inconstitutionnalité relevée a été corrigée, ainsi toutes les dispositions du règlement intérieur sont conformes à la Constitution’, indique la Cour Constitutionnelle dans son arrêt.

Les nouveaux élus avaient eu l’étrange idée de vouloir instaurer l’élection du président du Parlement pour un an renouvelable pendant tout la législature. Un projet en totale contradiction avec l’article 54 de la constitution.

Tout est bien qui finit bien.

Quelques heures plus tard, les députés ont procédé à l'élection du président de l'Assemblée - une femme - et à celle du Bureau.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

L'OMS va évaluer les nouveaux besoins

Santé

Matshidiso Moeti (Botswana), la directrice pour l’Afrique de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) sera à Lomé le 23 avril.

20% des Togolais ont accès à l'Internet mobile

Tech & Web

Un quart des habitants d’Afrique de l’Ouest est connecté à Internet. Le développement de la 4G devrait entrainer une forte croissance.

Prinz Lorenzo en route pour le championnat du monde

Sport

Le Togolais Kouami Folly Kuegah (Prinz Lorenzo) a décroché samedi son billet pour une qualification au championnat du monde des poids moyens WBA.

Climat globalement apaisé

Social

Les syndicats se préparent pour le traditionnel défilé du 1er mai. Les modalités restent à fixer.