Triste mercredi

18/10/2017
Triste mercredi

Damehame Yark

Quatre personnes ont été tuées par balle, dont une à Lomé et 3 à Sokodé, lors des manifestations non-autorisées organisées mercredi par l’opposition. Une soixantaine de personnes ont été interpellées.

Le ministre de la Sécurité, Damehame Yark, qui a donné le bilan dans la soirée l’a jugé lourd et évitable.

A ce stade, il est impossible de déterminer l’origine des tirs. En effet, des armes de guerre circulent et auraient pu être utilisées par des manifestants.

Les protestations du jour n’ont rien eu de pacifique. Le meeting autorisé à la plage n’a pas connu d’affluence.  Très tôt le matin, des groupes ont saccagé des édifices publics et des commerces et ont agressé des passants.

En dépit de ce sombre bilan, la coalition de l’opposition a appelé à de nouveaux rassemblement jeudi à Lomé et à l’intérieur du pays.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo perd du terrain

Environnement

L’érosion côtière frappe le Togo depuis des dizaines d’années. Libération publie lundi une enquête sur ce phénomène.

Le Uber du fret s’implante au Togo

Tech & Web

Après avoir levé 6 millions de dollars, l’application ‘Kobo360’ a décidé de proposer ses services à de nouveaux pays, dont le Togo.

Le gouvernement, chef d'orchestre de la cybersécurité

Tech & Web

Le projet de loi sur la cybersécurité et la lutte contre la cybercriminalité a été adopté jeudi.

Feu vert pour la ratification de la Zone de libre échange

Union Africaine

Les députés ont adopté jeudi le projet de loi autorisant la ratification de l’accord de libre-échange continentale africaine (ZLEC).