Une opposition figée dans ses certitudes

06/11/2017
Une opposition figée dans ses certitudes

Dodji Apevon

La semaine qui s’ouvre sera ponctuée par 3 jours de manifestations organisées par l’opposition. Le thème n’a pas varié depuis plus de deux mois : retour à la constitution de 1992.

Pour Dodji Apevon, le président des Forces démocratiques pour la République (FDR, opposition), le retour à la constitution de 1992, est  possible dans la mesure où elle a été votée à la grande majorité des togolais avec une totale adhésion de la société civile et partis politiques.

Un projet de réforme a été adopté par 2/3 des députés. Il prévoit – comme le texte de 1992 d’ailleurs – la limitation à deux du nombre de mandats présidentiels et l’introduction d’un scrutin uninominal majoritaire à deux tours.

L’opposition n’a va voté le texte car en exigeant un retour à l’ancienne constitution, elle espère parvenir à un départ anticipé du chef de l’Etat dont le mandat s’achève en 2020.

Rien n’a évolué depuis le 19 août, jour des premières manifestations.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Route maudite ?

Faits divers

La route nationale 1 est-elle maudite ? En 48h, deux accidents ont causé la mort d’au mois 7 morts et des dizaines de blessés.

Emmanuel Sogbadji, un artiste perfectionniste

Culture

Marc Vizy, l’ambassadeur de France à Lomé, a remis mercredi les insignes de Chevalier des Arts et Lettres à Emmanuel Sogbadji.

Le Parlement de la Cedeao n'a jamais évoqué un report des élections

Cédéao

Le contexte électoral est propice aux tentatives de désinformation. Internet est un accélérateur de fausses informations.

Terrorisme : anticiper une éventuelle menace

Coopération

Les forces de sécurité togolaises, en partenariat avec la France, ont achevé mercredi un exercice destiné à lutte contre la menace terroriste.