Dès les premiers signes suspects, il faut consulter

29/10/2019
Dès les premiers signes suspects, il faut consulter

L'AVC peut laisser de graves séquelles

Chaque année au Togo, près de 6000 personnes sont victimes d’un AVC (accident vasculaire cérébral).

L’AVC constitue d’ailleurs la deuxième cause de décès chez l’adulte et la première cause de handicap acquis. 

Ce mardi, comme chaque 29 octobre, l’accident vasculaire cérébral est mis en avant lors d’une journée mondiale. 

Faute d'une prise en charge très rapide, les lésions suite à un AVC peuvent devenir irréversibles.

Malheureusement beaucoup de Togolais ne consultent pas en cas de symptômes suspects.

Et c’est particulièrement vrai en zone rurale sans accès à un hôpital.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Graines de vainqueurs

Sport

En tournée samedi à Atakpamé, Faure Gnassingbé a inauguré la nouvelle pelouse synthétique du stade de la ville. 

Prévoir plutôt que subir

Santé

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) vient d’acheminer au Togo des équipements de protection contre le coronavirus chinois.

Prorogation de l'accord de Cotonou jusqu'en décembre 2020

Coopération

Les négociations sur un accord post-Cotonou entre les pays ACP (Afrique, Caraïbes, Pacifique) et l’Union européenne se sont poursuivies vendredi à Bruxelles.

Détection précoce

Santé

Moustafa Mijiyawa, le ministre togolais de la Santé, participera vendredi à Bamako à une réunion d’urgence de la Cédéao.