La moitié des vaccins produits pour Covax

07/06/2021
La moitié des vaccins produits pour Covax

Tedros Adhanom Ghebreyesus

L'OMS a demandé lundi aux fabricants de vaccins contre le Covid-19 de mettre à disposition du dispositif international Covax la moitié de leur production.

Alors que les pays riches ont pris d'assaut les vaccins, Covax, qui fournit gratuitement en doses les pays défavorisés et veut assurer une distribution équitable parmi ceux qui sont en mesure de les payer, ne parvient pas à fonctionner à plein régime.

D'autant que l'Inde - où Covax se fournit principalement en doses - a bloqué les exportations du vaccin fabriqué par le Serum Institute of India pour lutter contre la sévère épidémie qui sévit sur son territoire. Au 4 juin, Covax avait livré plus de 80 millions de doses dans 129 pays et territoires. Bien moins que prévu.

Face à cette situation, l'OMS a une fois de plus demandé aux pays riches, qui ont déjà vacciné une partie de leur population, de partager les vaccins.

Mais l'organisation a également appelé lundi les entreprises pharmaceutiques à faire preuve de solidarité. 'J'appelle (...) tous les fabricants à donner à Covax le droit de premier refus (c'est à dire se voir proposer les doses en priorité Ndlr) sur les nouveaux volumes de vaccins ou à s'engager à mettre à disposition 50% de leurs volumes à Covax cette année', a déclaré le directeur général de l'OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, en conférence de presse. 

'La vaccination inéquitable est une menace pour toutes les nations, pas seulement pour celles qui ont le moins de vaccins', a-t-il affirmé. En soulignant : 'La distribution inéquitable des vaccins a permis au virus de continuer à se propager, augmentant les risques d'émergence d'un variant qui rende les vaccins moins efficaces'.

Covax a été créé par l'Alliance du vaccin (Gavi), l'OMS et la Coalition pour les innovations en matière de préparation aux épidémies (Cepi) pour combattre les inégalités d'accès à l'immunisation anti-Covid, notamment en fournissant gratuitement des doses à 92 pays et territoires défavorisés.

Le Togo est l'un des bénéficiaires. Il a déjà reçu des doses d'AstraZeneca et de Pfizer.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Contrer la menace

Tech & Web

Un sommet international sur la cybersécurité aura lieu à Lomé les 25 et 26 octobre prochains.

Cause commune

Culture

Rencontre inédite entre la chanteuse togolaise Valentine Alvares et le rappeur Ghanéen AJ Nelson.

Trop, c'est trop

Faits divers

Un nouveau corps sans vie a été repêché mardi dans le 4e lac de Lomé (qui récupère les eaux de pluie).

Lecture pour tous

Culture

L'OIF appuie le gouvernement pour l'installation de Centres de lecture et d'animation.